Google Analytics

Musique

  • Cannes 2020: 56 films labellisés "Sélection officielle", faute de grand-messe sur la Croisette

    Imprimer

    thumb_71252_media_image_926x584.jpegDes valeurs sûres, Wes Anderson, François Ozon, Naomi Kawase, Steve McQueen, Thomas Vinterberg, Lucas Belvaux,davantage de nouveaux venus, davantage aussi de premiers longs métrages et d’œuvres réalisées par des femmes, une grande diversité géographique, une forte représentation française. Le président du festival de Cannes Pierre Lescure et le délégué général Thierry Frémaux, ont dévoilé à Paris, une liste de 56 films constituant la "Sélection officielle" 2020. 

    En plus des différents genres généralement représentés, on compte trois documentaires, cinq comédies et quatre films d’animation. Tous bénéficieront du fameux label en l'absence de grand-messe de la pellicule sur la Croisette cette année, dont l'épidémie de coronavirus eu la peau, comme celle de tant d’autres manifestations de première importance.

    Les films ne sont pas répartis comme d'habitude en compétition, section la plus prestigieuse, ou en catégories Un Certain Regard, hors compétition, ouverture ou clôture, mais présentés en une seule liste. «Cette sélection, elle est là, et elle est belle. Elle dit que le cinéma, qui a disparu des salles pendant trois mois en 2020, et pour la première fois depuis leur création par Lumière le 28 décembre 1895, est plus vivant que jamais», a souligné Thierry Frémaux,

    Trois films de moins que l’an dernier seulement

    Au total, 2.067 longs métrages ont été soumis au choix cette année, dépassant pour la première fois la barre des 2.000. "La crise et le ralentissement des processus de post-production n'auront pas donc eu d'impact sur l'envoi des films ».

    Finalement, trois films de moins seulement que l'an dernier ont été retenus. Le festival "entend être présent pour les accompagner et en soutenir la carrière en France et à l'étranger, dans les salles et dans les festivals  » ajoute Thierry Frémaux en précisant: «Certains d’entre eux, visionnés et aimés par le comité de sélection, seront absents car leurs auteurs et producteurs ont choisi de repousser leur sortie à l'hiver ou au printemps 2021". C'est par exemple le cas de Benedetta de Paul Verhoeven, dont la sortie a été reportée à mai 2021.

    Ce choix est marqué par un grand nombre de premiers longs métrages: 15 (soit 26,7% du total), contre 10 en 2019 (17%). Les films réalisés par des femmes sont également en hausse: 16 (contre 14 en 2019). 2020 fait la part belle aux pays habituellement bien représentés sur la Croisette (USA, Corée, Japon, Angleterre), accueille des territoires rares ou en introduit de nouveaux (Bulgarie, Géorgie, Congo).

    Cette sélection sera également très tricolore. Cannes a ainsi misé sur 21 films français cette année, soit 8 de plus que l'an dernier. Parmi ces films, 8 sont réalisés par des femmes (38%) et 9 sont des premiers films (42%).

    Voici la liste complète:

    LES FIDELES (ou au moins une sélection)

    THE FRENCH DISPATCH, Wes Anderson (USA) 1h43
    ÉTÉ 85, François Ozon (France) 1h40
    ASA GA KURU (True Mothers), Naomi Kawase (Japon) 2h20
    LOVERS ROCK, Steve McQueen (Royaume-Uni) 1h08
    MANGROVE, Steve McQueen (Royaume-Uni) 2h04
    DRUK (Another Round),Thomas Vinterberg (Danemark)1h55
    ADN (DNA), Maïwenn (Algeria/France) 1h30 
    LAST WORDS, Jonathan Nossiter (USA) 2h06
    HEAVEN: TO THE LAND OF HAPPINESS, IM Sang-Soo (Coràe du Sud) 1h40
    EL OLVIDO QUE SEREMOS (Forgotten we'll be), Fernando Trueba (Espagne) 2h16
    PENINSULA, YEON Sang-Ho (Corée du Sud) 1h54
    IN THE DUSK (Au crépuscule), Sharunas BARTAS (Lituania) 2h06
    DES HOMMES (Home Front), Lucas BELVAUX (Belgique) 1h40
    THE REAL THING, Kôji Fukada (Japon) 3h48

    LES NOUVEAUX VENUS

    PASSION SIMPLE, Danielle Arbid (Liban) 1h36
    A GOOD MAN, Marie Castille Mention-Schaar (France) 1h47
    LES CHOSES QU’ON DIT, LES CHOSES QU’ON FAIT, Emmanuel Mouret (France) 2h
    SOUAD, Ayten Amin (Egypte) 1h30
    LIMBO, Ben Sharrock (Royaume-Uni) 1h53
    ROUGE (Red Soil), Farid Bentoumi (France) 1h26
    SWEAT, Magnus Von Horn (Suède) 1h40
    TEDDY, Ludovic et Zoran Boukherma (France) 1h28
    FEBRUARY (Février), Kamen Kalev (Bulgarie) 2h05
    AMMONITE, Francis Lee (Royaume-Uni) 2h
    UN MÉDECIN DE NUIT, Elie Wajeman (France) 1h40
    ENFANT TERRIBLE, Oskar Roehler (Allemagne) 2h14
    NADIA, BUTTERFLY, Pascal Plante (Canada) 1h46
    HERE WE ARE, Nir Bergman (Israel) 1h34

    Un FILM A SKETCHES

    SEPTET: THE STORY OF HONG KONG, par Ann Hui, Johnnie TO, Tsui Hark, Sammo Hung, Yuen Woo-Ping et Patrick Tam -1h53

    PREMIERS FILMS

    FALLING, Viggo Mortensen (USA) 1h52
    PLEASURE, Ninja Thyberg (Suède) 1h45
    SLALOM, Charlène Favier (France) 1h32
    CASA DE ANTIGUIDADES (Memory House), Joao Paulo Miranda Maria (Brésil) 1h27
    BROKEN KEYS (Fausse note), Jimmy Keyrouz (Liban) 1h30
    IBRAHIM, Samir Guesmi (France) 1h20
    BEGINNING (Au commencement), Déa Kulumbegashvili (Georgie) 2h10
    GAGARINE, Fanny Liatard et Jérémy Trouilh (France) 1h35
    16 PRINTEMPS,Suzanne Lindon (France) 1h13
    VAURIEN, Peter Dourountzis (France) 1h35
    GARÇON CHIFFON, Nicolas Maury (France) 1h48
    SI LE VENT TOMBE (Should the Wind Fall) by Nora Martirosyan (Armenie) 1h40
    JOHN AND THE HOLE by Pascual Sisto (USA) 1h38
    STRIDING INTO THE WIND (Courir au gré du vent) by WEI Shujun (Chine) 2h36
    THE DEATH OF CINEMA AND MY FATHER TOO (La Mort du cinéma et de mon père aussi), Dani Rosenberg (Israel) 1h40

    TROIS DOCUMENTAIRES

    EN ROUTE POUR LE MILLIARD (The Billion Road, Dieudo Hamadi (Répiublique démocratique du Congo) 1h30
    THE TRUFFLE HUNTERS,  Michael Dweck et Gregory Kershaw (USA) 1h24
    9 JOURS À RAQQA, Xavier de Lauzanne (France) 1h30

    CINQ COMEDIES

    ANTOINETTE DANS LES CÉVÈNNES by Caroline Vignal (France) 1h35
    LES DEUX ALFRED by Bruno Podalydès (France) 1h30
    UN TRIOMPHE (The big hit) by Emmanuel Courcol (France) 1h40
    L’ORIGINE DU MONDE by Laurent Lafitte (France) premie film 
    LE DISCOURS by Laurent Tirard (France) 1h27 

    QUATRE FILMS D‘ANIMATION
    AYA TO MAJO (Earwig and the Witch), Gorô Miyazaki (Japan) 1h22
    FLEE, Jonas Poher Rasmussen (Denmark) 1h30
    JOSE, Aurel (France) 1h20 – 1st film 
    SOUL, Pete Docter (USA) 1h30