Google Analytics

Grand écran: "L'ours en moi", un hymne du Suisse Roman Droux à un animal captivant

Imprimer

LOURSENMOI_web-585x391.jpgDepuis toujours, le réalisateur suisse Roman Droux se passionne pour les ours. Une fascination partagée avec un compatriote, le biologiste David Bittner. Ce grand spécialiste de l’ours brun d’Alaska a poussé le cinéaste à en savoir davantage sur cet animal qu’il a alors eu non seulement l’envie, mais le besoin de rencontrer. Au cours d’un été, tous deux se sont immergés dans son royaume, un univers loin de la civilisation, où règne la nature.

Auparavant, remarque Roman Droux, l’ours était pour lui une bête sauvage, dangereuse, imprévisible. Dans les contrées reculées et froides de l’Alaska, il a découvert des individus aussi diversifiés que les humains, à la fois prudents, curieux, timides, culottés, paisibles, se laissant complaisamment filmer en s’approchant de plus en plus de l’homme. L’acceptant, ainsi que la caméra, en flairant une absence totale d’hostilité.

En compagnie de David Bittner, le réalisateur, n’hésitant pas à vivre dans de dures conditions, nous laisse découvrir, dans  L'ours en moi, un monde captivant entouré de splendides paysages. Avec lui on assiste à des scènes attendrissantes entre une mère et ses bébés, ou aux combats impressionnants de colosses mâles, d’un brun virant au noir, chacun prêt à tout pour l’emporter sur son adversaire. Visuellement magnifique, ce documentaire en forme d’hymne émouvant aux ours est raconté par Carlos Leal.

A l'affiche dans les salles de Suisse romande dès mercredi 12 août.

Lien permanent Catégories : Sorties de la Semaine 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel