Google Analytics

01/01/2019

Grand écran: avec "L'amour flou", Romane Bohringer et Philippe Rebbot font partager leur rupture

L'amour flou.jpgRomane et Philippe décident de rompre. Après dix ans de vie commune, deux enfants et un chien, ils ne sont plus amoureux. Mais ils s’aiment quand même. Pas assez toutefois pour continuer à vivre ensemble.

Bref c’est flou. Et quand c’est flou, c‘est qu’il y a un loup, comme dirait Martine Aubry... Alors ils ont l’idée, pour que leur progéniture ne pâtisse pas de la situation, d’aménager un «sé-partement », soit deux appartements séparés, communiquant par la chambre de leurs rejetons. Une construction qu’on suit au fil du récit.

L’amour flou est l’histoire de Romane Bohringer et Philippe Rebbot, un premier film qu’ils ont écrit, mis en scène eux-mêmes et où ils font jouer leurs proches. Ces derniers voient avec enthousiasme ou circonspection la solution inédite trouvée par le couple pour tenter de refaire sa vie chacun de son côté sans la défaire, en apprenant à se réinventer après s’être séparé.

Pour pimenter un peu la chose, d’autres personnages gravitent autour des vrais parents et amis, comme Clémentine Autain, députée de la France insoumise, prétexte à une rencontre en principe impromptue et drôle avec Philippe Rebbot.

Au-delà d’un questionnement sommaire sur le couple et le moyen de sauver la cellule familiale, il y a de l’autodérision, de la tendresse, voire du charme dans cette mise en abîme en forme de farce qui se veut cocasse et touchante.

Mais également, quoiqu’en dise la critique française follement enthousiaste face à «cette fantaisie pure, ce cinéma débridé, cette autofiction qui réfute les conventions du 7e art, cette fougue d’écriture… » , un certain exhibitionnisme à vouloir absolument partager un échec conjugal avec les spectateurs dans le but de le rendre moins douloureux.

A l’affiche dans les salles de Suisse romande dès mercredi 2 janvier.

 

08:00 Publié dans Sorties de la Semaine | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.