Google Analytics

26/11/2017

Coupe Davis: faute d'adversaires, les Français raflent le Saladier d'argent!

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaacoupe.jpgColossal, prodigieux, fabuleux, fantastique… Franchement, je vous avoue que je manque de superlatifs pour qualifier la victoire des Français en Coupe Davis.

Certes, les spécialistes hexagonaux ne sont pas en reste. Historique, ont-ils même déclaré. Avec raison. Je trouve qu’il y a en effet vraiment de quoi s’ébaubir de l’ébouriffante performance des Bleus. Car je ne sais pas si prenez la pleine mesure de leur insigne exploit en cette fin novembre au stade Pierre Mauroy de Lille, qui les avait vus inexorablement plier en quatre manches devant Federer et Wawrinka en 2014.

Un exploit permis par d’autres tout au long de leur campagne pour l’obtention du très convoité Saladier d’argent. Imaginez. Seize ans après, ils ont réussi à rallier la finale en battant le Japon… sans Nishikori, la Grande-Bretagne … sans Murray et la Serbie… sans Djokovic.

Mais ils n’allaient pas s’arrêter là dans leur irrésistible marche en avant vers le trophée. L’effet Macron en somme. De quoi réclamer une descente des Champs-Elysées en compagnie du jeune et triomphant chef de l’Etat, qui lui aussi ne cesse d‘accumuler les succès face… aux mal-lotis de tout poil.

C’est ainsi que les Tricolores en feu ont bouclé le travail. D’abord ils s’offraient un succès inouï face à un double composé d’un quasi inconnu et d’un illustre nobody puis, alors qu’un monumental Tsonga échouait à se défaire d’un Goffin au genou en capilotade, un exceptionnel Pouille parvenait, lui, à terrasser le malheureux second couteau Darcis, au coude en marmelade de surcroît. 

Et dire que certains mauvais esprits vont chipoter à propos de ce sacre pourtant acquis de si haute lutte!

18:55 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Cocorico!
Je rappelle juste qu'en Fed Cup, la Suisse a battu la France 4 à 1 en quarts de finale.
C'était à Genève, les 11-12 février de cette année.
L'humiliation fut telle que, trois mois plus tard, les Français élurent Macron comme Président, afin qu'il fasse de la violence contre les femmes la grande cause de son quinquennat...
Tout se tient.

Écrit par : Mario Jelmini | 26/11/2017

Ma chère, un sacré culot car les Suisses n'ont battu rien de bon lors de leur triomphe.
Après sa défaite contre Goffin, à la place de Kinder Bueno je serais allé me cacher.

Écrit par : SuperDjoko | 27/11/2017

Ah, la jalousie...

Écrit par : Rémi Mogenet | 27/11/2017

Aigreur quand tu nous tiens.
Pourquoi cette haine contre les Français, quand ils perdent ils sont nuls, quand ils gagnent ce sont les adversaires qui sont nuls.
Une psychanalyse s'impose !

Écrit par : Chritian MULLER | 01/12/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.