Google Analytics

22/11/2017

Grand écran: Daniel Auteuil et Camélia Jordana s'affrontent dans "Le brio"

collage_sans_titre_6_0.jpgLa rencontre entre un professeur réac et et une étudiante arabe rebelle issue de la banlieue ne pouvait être qu'explosive. Neïla Salah a grandi à Créteil et rêve de devenir avocate. Inscrite à la grande université parisienne d’Assas, elle se confronte dès le premier jour à Pierre Mazard, connu pour ses provocations et ses dérapages. Et qui profite de son statut pour l’humilier publiquement parce qu’elle est arrivée en retard.

Du coup les réseaux sociaux se déchaînent et la faculté, pour redorer son image, impose à Mazard de préparer Neïla au plus prestigieux des concours d’éloquence. Tout les sépare, leur origine, leur âge, leur vision du monde. Deux héros enfermés dans leurs préjugés, chacun prisonnier de son propre discours mais que les mots vont finir par rapprocher, réconcilier .

Tout en jouant sur l’art de la rhétorique, Yvan Attal évoque dans Le brio, la beauté de la langue, la transmission, la tolérance dans une farce sociale drôle, inspirée, aux dialogues percutants, évitant autant que possible la caricature de ces deux mondes qui s’opposent.

Une jolie réussite à laquelle les deux comédiens, formant un duo inédit, contribuent largement en se donnant à fond. Daniel Auteuil séduit à la fois en mentor acariâtre poussant son élève à bout pour la faire progresser, et en ténor du barreau au verbe haut, sûr de lui clamant avec cynisme que «ce qui compte, c'est avoir raison. La vérité on s'en fout".

La tchatche assumée face à cet expert des joutes verbales, Camelia Jordana est à la hauteur. Pleine de tempérament et de…brio, elle incarne avec justesse et spontanéité cette jeune femme impétueuse, comprenant que la langue est une arme pouvant l’amener à la réussite.

A l’affiche dans les salles de Suisse romande dès mercredi 22 novembre.

14:22 Publié dans Sorties de la Semaine | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.