Google Analytics

26/09/2017

Grand écran: "Romans d'adultes", l'affranchissement après une saga d'ados plébiscitée

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarachel.jpgEn 2010, on découvrait dans Romans d’ados Xavier, Mélanie, Jordann, Rachel, Thys, Virginie et Aurélie au cours de quatre films plébiscités par le public et la critique. De leurs douze ans à leur majorité, ils racontaient face caméra leurs émotions, leurs questionnements, leurs doutes, leurs peurs, leurs rêves.

Sept ans après cette fresque sociologique sur l’adolescence de Suisse romande symbolisée par les sept jeunes Yverdonnois, on retrouve les cinq premiers cités (Virginie et Aurélie ayant renoncé à poursuivre l’aventure) dans Romans d’adultes. Constitués grâce à un crowdfunding, les deux volumes sont coréalisés par Béatrice et Nasser Bakhti, qui ont suivi leurs héros pendant une année.

Ils ont maintenant  26 ans et, comme l’indique le sous-titre Sur le chemin de l’indépendance, ils ont tous coupé le cordon pour prouver leur capacité à s’assumer, trouver leur voie et mener leur vie à leur façon, en dépit des difficultés rencontrées. Romans d’adultes évoque leurs choix opérant un retour sur leur quotidien, l’évolution de leurs relations familiales, leurs ambitions, leurs amours.

Destins divers

Rachel (photo), alors en échec scolaire, est devenue bibliothécaire, tandis que Mélanie s’investit à fond dans son métier de conseillère professionnelle. Toutes deux établies dans la banlieue yverdonnoise, elles ont chacune mis fin à une tumultueuse relation amoureuse.

Tourmenté par l’absence de son père, Jordann s’est longuement réfugié dans la drogue avant d’intégrer un programme de désintoxication en Valais. Thys, toujours un peu mal dans sa peau, s’est affirmé en faisant son coming out. Il a quitté Yverdon pour Lausanne où il habite avec son compagnon plus âgé, ignorant les remarques que la situation provoque parfois.

De son côté Xavier, angoissé à l’idée de rentrer dans le moule, a renoncé à changer le monde. Il est ingénieur à Vevey où, bien que stressé par son travail, il dit vivre une petite vie tranquille avec sa compagne.

A l’image de Romans d’ados, Romans d’adultes prétend à l'étude sociologique. Force est pourtant de reconnaître que les deux derniers chapitres, certes intéressants, très bien documentés et menés, n’ont pas la puissance, l’intensité, le charme, la fascination, le tragique des quatre premiers. C’est logique, le passage de l’enfance à la maturité se révélant à l’évidence plus prenant, plus bouleversant,plus drôle que l’installation des protagonistes dans l‘âge adulte.

A l’affiche dans les salles de Suisse romande dès mercredi 27 septembre.

19:30 Publié dans Sorties de la Semaine | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.