Google Analytics

26/04/2017

Grand écran: "Le procès du siècle", un sujet passionnant porté par de brillants acteurs

aaaaaaproces.jpgEn 2000, après cinq ans de procédure, l ‘Américaine Deborah Lipstadt, professeure d’histoire et de littérature juives modernes à l’université d’Atlanta, auteure de Denying The Holocaust (La négation de l’Holocauste) sorti en 1993, se voit confrontée au Britannique David Irving. Cet universitaire extrémiste, historien amateur, écrivain à succès sur la seconde Guerre mondiale et avocat de thèses controversées sur le régime nazi, a sombré dans le révisionnisme.

Discrédité par Deborah Lipstadt, il la poursuit ainsi que son éditeur Penguin Books, pour diffamation et l’assigne en justice. Comme le veut la loi anglaise, c’est à l’accusé de démontrer son innocence et l’historienne se retrouve dans la situation incroyablement absurde de devoir prouver, à la Cour royale de Londres, l’existence de la Shoah dont elle a toujours farouchement défendu la mémoire. 

Le réalisateur Mick Jackson (auteur de Bodyguard en 1992) a coécrit Le procès du siècle (Denial) avec David Hare. Scénariste de The Reader (2009) de Stephan Daldry, autre film de prétoire sur l’après-guerre, ce dernier a épluché les archives officielles du procès et scrupuleusement retranscrit les échanges tenus.

Bien documentée et donc respectueuse dans sa reconstitution des faits réels, l’oeuvre classiquement mise en scène est par ailleurs portée par des comédiens très convaincants. Rachel Weisz (photo) tient le rôle de l’historienne pugnace, obligée de contrôler ses émotions, Tom Wilkinson celui de l’avocat faussement bonhomme mais vraiment retors de Penguin, tandis que Timothy Spall (meilleur acteur à Cannes en 2014 pour Mr Turner de Mike Leigh) enfile celui du négationniste aussi nauséabond que pervers, prêt au pire pour parvenir à ses fins.

On vous laisse découvrir l’issue de ce long métrage au sujet passionnant, auquel Deborah Lipstadt, aujourd'hui âgée de 69 ans et enseignant toujours, a collaboré en participant activement à la production.

A l’affiche dans les salles de Suisse romande dès mercredi 26 avril.

 

16:35 Publié dans Sorties de la Semaine | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.