Google Analytics

22/06/2016

Grand écran: "Avant toi", une comédie romantique poussant à la réflexion


aavanttoi.jpgRiche banquier trentenaire, beau gosse audacieux grand amateur de sports extrêmes, Wil Traynor se retrouve tétraplégique après avoir été heurté de plein fouet par une voiture en sortant de chez lui. Incapable de tirer un trait sur son passé, devenu cynique, il se coupe du monde et se cloître au château de sa famille, dans un bled paumé d’Angleterre.

Sa mère engage alors comme aide-soignante Louisa "Lou" Clark, une jeune femme de 26 ans qui vient de perdre son boulot de serveuse. Extravertie, chaleureuse, surexcitée, maladroite et cultivant un goût douteux pour les fringues et les chaussures extravagantes, elle est déterminée à redonner goût à l’existence à son patient qui la refuse, rejetant ce corps dans lequel il est désormais enfermé. 

Ce qui devait arriver se produit. Ils tombent amoureux. Et là on se dit qu’on va suivre la version romancée d’ Intouchables. Sauf que le jeune homme avait contacté l’association suisse d’aide au suicide Dignitas et accordé à ses parents un délai de six mois avant de mettre son projet à exécution. Le découvrant, Lou redouble d’efforts pour le convaincre de changer d’’avis…

Réalisé par Thea Sharrock, metteur en scène de théâtre dont c’est le premier long-métrage, Avant toi est adapté du best-seller anglais éponyme de Jojo Moyes, Il met en scène Emilia Clarke et Sam Claflin (photo), respectivement stars des sagas populaires Game Of Thrones et Hunger Games.

Le couple a priori improbable fonctionne dans cette comédie romantique plus profonde qu’il n’y paraît, mais qui gâche le côté poignant de l’intrigue en cultivant une tendance immodérée au pathos tire-larmes. Toutefois, outre le traitement intéressant du handicap, elle a aussi le mérite de la réflexion sur le droit à choisir sa mort.

A l'affiche dans les salles de Suisse romande dès mecredi 22 juin.

15:01 Publié dans Sorties de la Semaine | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.