Google Analytics

15/06/2016

Euro 2016: les stars ne cassent pas la baraque!

apayet.jpgAvec tout ce que j'ai entendu sur l’extraordinaire talent des Bleus, je m’attendais à une pluie de buts contre les Albanais. Marqués les doigts dans le nez de surcroît. Mais elle en a eu du mal à en venir à bout de ses adversaires,la bande à Deschamps.

Dans le fond elle s'est à nouveau montrée assez quelconque, cette EDF. Ce qui me laisse penser que son match, péniblement remporté car prétendument joué avec une énorme pression puisqu’il s’agissait de l’ouverture des hostilités, n’était qu’un mauvais prétexte pour cacher la réalité.

En tout cas, les experts et commentateurs français ont beau prendre les Suisses pour des nuls, des rigolos et des guignols qui ne dégagent rien, leurs idoles n’ont pas franchement été tellement meilleures. Et à mon humble avis les Helvètes ne devraient pas avoir trop de souci à se faire pour dimanche. Pour autant qu'ils se remuent un peu plus le popotin devant les buts adverses...

A part ça, depuis des mois et des mois on nous raconte monts et merveilles en les portant aux nues. Ce sont elles qui vont assurer le spectacle nous serinait-on. Plus particulièrement les membres du club très fermé des dix. Je veux évidemment parler des stars qui font le foot européen.

Voyons donc un peu. Outre Gianluigi Buffon, l’inamovible gardien italien, Il y a Cristiano Ronaldo, l’étoile portugaise, Zlatan Ibrahimovic, la légende suédoise, Thomas Müller, le renard allemand, Andres Iniesta, le Mozart espagnol, Robert Lewandowski, la machine polonaise à scorer, Wayne Rooney, plus grand buteur de l’histoire de la sélection anglaise, Gareth Bale, le petit nouveau gallois, Paul Pogba et Antoine Griezmann, les deux surdoués hexagonaux.

Eh bien figurez-vous que parmi ce prestigieux aréopage, seuls deux ont réussi à mettre le ballon au fond des filets, Bale et Griezman. Vraiment maigre, le butin, pour ces rois du crampon. Et Dimitri Payet alors, me rétorquerez-vous, qui en a mis deux, se plaçant du coup à égalité avec le Roumain Bogdan Stancu? Ce n’était pas une star au départ, il l’est devenu. Nuance. Il reste cependant à espérer pour lui que son nouveau statut ne l’empêchera pas d’en marquer d’autres! Enfin à partir de lundi prochain, bien sûr... 

23:43 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

L'équipe espagnole est très forte. Tous les joueurs sont en bonne santé et la chance de devenir champions d'Europe ont

Écrit par : blog de salud | 16/06/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.