Google Analytics

15/06/2016

Grand écran: "Nichts passiert", des vacances qui tournent au drame. Laborieux

anichts.jpgThomas est un bon père, même s’il compte sur la bouteille pour mieux supporter le quotidien. Mais les choses s’arrangent et il emmène sa femme Martina qui n’a pas vraiment le temps et sa fille Jenny qui n’en a pas vraiment envie en vacances à la montagne pour se détendre et se ressourcer. Sarah, la fille de son patron les accompagne, ce qui n’arrange pas les choses.

A peine arrivées au chalet, les deux adolescentes sont invitées à une fête au village. Elles supplient Thomas de es laisser y aller et c'est le drame pour la malheureuse Sarah. 

Au lieu de se comporter en adulte responsable, le pourtant dévoué Thomas,  interprété par Devid Striesow (photo), notamment commissaire dans la fameuse série Tatort) se rend compte qu’il va avoir des ennuis et préfère fermer les yeux face à une réalité sordide. Plus l‘affaire dégénère et plus il s’enferre désespérément dans ses mensonges, s’éloignant d’une famille dont il voulait se rapprocher.

Au premier abord, cela peut intriguer. Sauf que Nichts passiert, réalisé par Micha Lewinsky, c’est l’histoire laborieuse d’un viol annoncé avec un porte-voix. Un sujetpar ailleurs tellement mal traité que le film finit par virer au pathétique. Cela ne l’a pas empêché de rafler le prix du scénario aux Quartz 2016 du cinéma suisse. On en reste baba. Autrement posé, le titre est malheureusement prémonitoire: circulez, il ne se passe vraiment rien.

A l’affiche dans les salles de Suisse romande dès mercredi 15 juin.

06:00 Publié dans Sorties de la Semaine | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Ce scénario me rappelle tellement une certaine affaire. Circulez y'a rien à voir, dans laquelle un enfant avait été déshabillé, puis violé, ou je ne sais quoi. Cela se passait en Valais. Il paraît que c'est un chien qui avait fait le coup! Voyez-vous, parfois la réalité dépasse la fiction...

Écrit par : Dub Ytatiph | 15/06/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.