Google Analytics

27/10/2015

Grand écran: "Regression", un thriller entre horreur et satanisme bien peu terrifiant

1280x720-hD_[1].jpgCinq ans après Agora, son ambitieux peplum philosophique, Alejandro Amenabar revient avec Regression, un film qui nous plonge en plein satanisme, dans le Minnesota des années 90. L’intrigue démarre comme une banale enquête de police, l’inspecteur Bruce Kenner se penchant sur des abus sexuels dont la jeune Angela, mineure, accuse son père John. Lequel, contre toute attente, finit par avouer les avoir commis. Mais il n’en garde pas le moindre souvenir.

Kenner s’assure alors les services d’un célèbre psychologue, le docteur Raines, qui doit aider John à retrouver la mémoire. Ce que les deux hommes découvrent les emmènent dans un monde souterrain, dangereusement mystérieux, sur les traces d’un crime d’une ampleur s’étendant au pays tout entier. A l’image d’Angela, le très rationnel ’inspecteur déboussolé ne tarde pas à être hanté par d’affreux cauchemars et ne sait bientôt plus où il en est.

Inspiré par des films comme Rosemary’s Baby ou L’exorciste dont il est fan, Amenabar mise à la fois sur le suspense psychologique, le fanatisme religieux, la peur collective générée par la sorcellerie, les rituelles messes noires de sectes diaboliques, les personnalités multiples et les mensonges plus contagieux que les virus, dans une communauté menacée par la barbarie.  

Autant de sujets sulfureux propres à créer une ambiance anxiogène, oppressante et glacée, rendue notamment par d’effrayants décors et une lumière bleutée. Mais rien de tout cela n’est bien terrifiant, même pour les âmes sensibles. Plus les choses avancent plus ce conte en forme de thriller se voulant horrifique dérape jusqu’à un final carrément en queue de poisson. Restent les acteurs qui eux font bien le job de bout en bout, à l’instar d’Ethan Hawke et Emma Watson.

A l’affiche dans les salles de Suisse romande dès mercredi 28 octobre. 

 

20:51 Publié dans Sorties de la Semaine | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.