Google Analytics

04/07/2014

Mondial: les Allemands passent le coq tricolore à la casserole!

france-allemagne-coupe-du-monde-montage[1].jpgUn seul être vous manque et tout est dépeuplé… Alors onze, vous imaginez le désert! Car il faut le reconnaître, sans les Bleus le Mondial c’est moins drôle. En même temps, il ne fallait pas les avoir jusqu’au bout,  si on voulait éviter le tsunami médiatique non seulement du siècle mais de tous ceux à venir.

C’est ainsi que les Allemands ont heureusement passé à la casserole ce coq que les Suisses auraient tant voulu plumer. Finis donc les cocoricos du volatile hexagonal. Les Tricolores ont dû boucler leurs valises. Ils ne sont pas les seuls, me rétorquerez-vous. Oui, mais pour eux c’est plus insupportable car se voyant déjà en finale, ils se jugeaient évidemment meilleurs que leurs vainqueurs.

Hélas, on sait que ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers. L’Espagne, l’Angleterre, l’Italie ou le Portugal sont sans doute de cet avis. A l’image aussi de la Suisse, qui s’imaginait pouvoir damer le pion aux Argentins en huitièmes, estimant notamment que leur Messi, alias Shaqiri, valait largement celui de la pampa.
 
De part et d’autre de la frontière, on cultive ainsi son intense frustration. Après avoir joué la modestie sinon l’intox en couvrant les opposants de ses ouailles de lauriers avant chaque rencontre, Didier Deschamps se lamentait en déclarant: «il ne nous manque pas grand-chose». En effet. Malheureusement, juste l’essentiel...

De leur côté, les supporters français et suisses sont tristes mais fiers, déçus mais pas amers. Trouvant également leurs footeux tellement bons. Quelque chose a même changé paraît-il dans les yeux des adversaires des Bleus. Désormais, ces derniers font peur. Je veux bien le croire, encore que je n’aie pas spécialement remarqué la trouille dans les mirettes germaniques lors du quart de finale.

Peu importe. Car à l’instar de la Nati et de son remarquable groupe hyper soudé, l’EDF va désormais faire de grandes choses avec les forces vives de son formidable collectif retrouvé. Commentateurs et consultants respectifs se sont ainsi consolés de ces mortifiantes défaites en se rabattant sur l’Euro 2016. Et vous savez quoi ? Nos deux nations partent favorites… Eh oui, le foot c’est comme la mode. Un éternel recommencement.

P.S. Non seulement le coq est plumé, mais Federer l'a emporté face à Raonic, atteignant sa neuvième finale dans son jardin de Wimbledon. Que demande le peuple (helvétique bien sûr) à part espérer voir Rodgeur battre Djokovic dimanche et peaufiner sa légende avec un 18e Grand Chelem…

23:44 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Cool que Djokovic soit favori face au papy !

Écrit par : SuperDjoko | 05/07/2014

Vive la France ! Vive l'Arrogance !

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 05/07/2014

Et pourtant les allemands n'étaient pas au mieux de leur forme: au fil du match ils se montraient moins rapide que les bleus, leur précision de passes diminuait, m'a-t-il semblé.

Mention très bien au gardien Manuel Neuer. Quel oeil, quels réflexes!

Bon, on a échappé à la récupération d'une victoire bleue par F. Hollande... Va falloir qu'il gagne des points ailleurs.
:-))

Écrit par : hommelibre | 05/07/2014

Etes vous à ce point frustrée par les prestations de la Nati pour faire de chaque faux pas ou défaite des bleus un billet de joie ? Je peux comprendre que les Français et notamment leur média vous aient tapé sur le système après 98 et 2002, mais là il me semble quand même qu'ils ont fait plus qu'amende honorable depuis le temps.

Écrit par : astrid | 05/07/2014

"après 98 et 2002, mais là il me semble quand même qu'ils ont fait plus qu'amende honorable depuis le temps."
Mais imaginez un peu ce que cela aurait donné s'ils avaient gagné contre l'Allemagne ? La 2ème guerre mondiale, la Shoah, Hiroshima et Nagasaki, le tsunami, Fukushima et Seveso avec l'explosion du Krakatoa relégués à l'état d'aimables plaisanteries pour enfants sages à côté du déferlement cataclysmique d'autosatisfaction et de cocoricos de nos chers voisins.
Cela dit, cette stupidité est contagieuse et les journalistes suisses sont largement contaminés. Désinfectons les médias romands...

Écrit par : Géo | 05/07/2014

Pour nous consoler, Suisses, bonne nouvelle, ce matin, de quoi faire rentrer nos mouchoirs dans la poche s'il en était besoin dans quelques mois très importante hausse des primes d'assurance maladie... lendemains qui déchantent.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05/07/2014

Ce que vous oubliez Edmée, c'est que notre coq est jeune. Comme un bon coq n'est jamais gras, celui-ci est prometteur pour l'avenir. Les anti français battent de l'aile dans leurs commentaires, seuls les initiés et les poulettes le savent, c'est l'essentiel pour l'avenir et passer de bons moments.

Avec les vieux coqs déplumés la vie est bien triste.....

Écrit par : Pierre NOËL | 05/07/2014

Merci! heureux de lire votre article intéressant!

Écrit par : cialis | 16/07/2014

e ne voudrais pas être réducteur pour les cyclistes mais il y a quand même une grande différence entre la concentration et le talent qu’il faut pour gagner un tournoi (et même un match) dans un grand chelem au Tennis et pédaler pendant plus de 4 heures par jour sur les routes de France.

Écrit par : Comprar Viagra | 28/07/2014

Les commentaires sont fermés.