Google Analytics

19/03/2014

Cinéma: "Situation amoureuse: c'est compliqué". Si seulement!

situation-amoureuse-c-est-complique-manu-payet-emmanuelle-chriqui[1].jpgPétrifié, Ben ose à peine lever les yeux sur Vanessa, la star du lycée dont il est follement amoureux mais qui n’a même pas conscience qu’il existe. On le retrouve quinze ans plus tard, à peine plus mature et sur le point de se marier avec Juliette.

Alors qu’il se montre un poil réticent à sauter le pas, voilà que Vanessa, la bombe du collège, le fantasme de son adolescence, débarque soudain des Etats-Unis et vient bouleverser son quotidien de trentenaire sans histoire. 

Car cette fois, il semble que la belle non seulement s’aperçoit de sa présence, mais le regarde d’un œil intéressé. D’accord, après de longues années passées à New York, elle ne connaît plus que lui à Paris. Malgré tout, il y aurait comme une promesse dans son attitude. En même temps, Ben aime sa patiente, douce et ravissante Juliette. Mais quel dilemme!

Situation amoureuse: c’est compliqué est le premier long-métrage de Manu Payet. Coréalisateur, il en signe également le scénario et les dialogues. A regarder l’émission de Michel Field, le 20 heures de France 2 ou à écouter France Info, on est en présence d’une grande réussite pour cette énième comédie romantique à la française.

Bonjour la complaisance! Car cette histoire qui commence comme Fiston avec le tandem Kev Adams- Frank Dubosc, n’est pas loin de se révéler aussi calamiteuse, bien qu’elle prenne un autre chemin. Où elle s’égare entre maladresses, mollesse, gags pas drôles, comédiens en roue libre. Certes Anaïs Demoustier est charmante tandis qu’Emmanuelle Chriqui promène son look joliment fatal. Mais il en faudrait bien davantage pour sauver l’affaire.

Film à l’affiche dans les salles romandes dès mercredi 19 mars.

17:30 Publié dans Sorties de la Semaine | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

"Bonjour la complaisance!" C'est le mot. Les organes de presse d'Etat sont chargés de promouvoir le cinéma français.

Écrit par : Rémi Mogenet | 19/03/2014

Les commentaires sont fermés.