Google Analytics

02/03/2014

Federer nous rejoue l'émir de Dubaï: un petit tournoi qui en dit long...

1193611-24947884-640-480[1].jpgDe Djokovic à Tsonga en passant par Del Potro, Berdych et Federer, Dubaï réunissait cinq des neuf meilleurs joueurs du monde. Reste que des internautes très agacés trouvent débile qu’on célèbre la victoire du Bâlois dans l’émirat comme s’il avait gagné un Masters. 

Ce n’est pas entièrement faux, je le concède, bien qu'un  petit tournoi puisse en dire long. En outre, je ne vous cache pas que ce sont en majorité des fans du vampire serbe qui prennent ombrage de la chose. 

Mais à les entendre hurler inlassablement Nole, Nole, Nole en agitant frénétiquement leurs drapeaux, je ne vous raconte pas si cette épreuve de campagne aurait bien valu un Grand Chelem pour eux, au cas où leur idole avait terrassé l’Helvète au lieu de l’inverse, pour atomiser ensuite le Tchèque en finale... 

Mauvais perdants, cela ne les empêche pourtant pas d’ironiser sur le succès banal du maestro porté aux nues. Par les mêmes, soit dit en passant, qui l’avaient jugé quasiment perdu pour la cause l’an dernier, en raison de son grand âge ne lui permettant plus désormais de damer le pion aux véritables cracks du circuit que sont Djokovic et Nadal. Voire quelques autres

En résumé, tous les grands spécialistes ou presque estimaient qu’il avait plus ou moins fait son temps et aurait bien du mal à ajouter un chapitre à sa légende. Et puis voilà que l’homme leur fait la nique, remontant en quelque sorte le temps depuis Melbourne. Et après avoir saigné Dracula, affole les statistiques en nous rejouant pour la sixième fois l’émir des sables. 

Du coup, plus la moindre allusion à l’âge des artères du king, rassis sur son trône par les connaisseurs sous le charme. La seule chose qui importe, c’est son indéniable et immuable talent... Remarquez, ce n’est pas gagné pour Rodgeur. Il lui suffirait de se rater contre un nobody à Indian Wells dans quelques jours, pour que nos inénarrables experts le reconduisent illico aux portes de l’EMS!

19:22 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Quand je lis "ailleurs" que c'est un signe fort, la caste de je ne sais quoi; mais quel signe ? Comment faire pour jouer 3 matches et perdre 1 set dans les 4 joués ? :0)
On lit aussi que c'est un "couac" pour le Serbe. Depuis quand est-ce une honte de se faire battre par RF qu'on considère toujours comme le no 1 ou cité dans le "big four".

Un 500 oui un 500 ! Ni plus ni moins.

La suite...

Écrit par : SuperDjoko | 02/03/2014

Les commentaires sont fermés.