Google Analytics

29/01/2014

Cinéma: "Jack Ryan:Shadow Recruit", un laborieux thriller signé Branagh

imagesCAKL7QO0.jpgQuand on dit Branagh, on pense plutôt Shakespeare. Même si le réalisateur britannique des fort honorables Hamlet ou Beaucoup de bruit pour rien, s’est déjà essayé à un tout autre registre. Avec un bonheur très relatif, à l’image d’un Thor par exemple.

Mais cela ne l’empêche pas de persévérer en proposant Shadow Recruit, une nouvelle adaptation, douze ans après, des aventures de Jack Ryan. Pour interpréter le célèbre héros de Tom Clancy, Chris Pine (photo) succède à Alec Baldwin, Harrison Ford et Ben Affleck.

L’histoire à la sauce hollywoodienne et en quelques lignes. Ancien marine recyclé en brillant analyste, Jack Ryan est recruté par la CIA et envoyé à Moscou pour enquêter sur les menées terroristes d’une organisation financière. Il y rencontre l’homme d’affaires qu’il soupçonne être à la tête de la machination. Mais trahi et livré à lui-même, Jack Ryan découvre qu’il ne peut faire confiance à personne, pas même à ses proches. Quoique…

A l’évidence, Kenneth Branagh est nettement plus percutant dans le drame shakespearien que dans le thriller d’espionnage à l’ancienne. Complots en tous genres, fusillades à gogo, courses-poursuites, c’est du déjà vu mille fois et malheureusement en moins efficace. Bref, on est loin du haletant annoncé.

Côté acteurs, Chris Pine n’est franchement pas terrible dans son rôle d’agent secret, à l’image de  Keira Knightley dans celui de sa copine. Quant à Kenneth Branagh, qui s’est distribué en big businessman méchant et mégalo, il se révèle convenable sans plus.

Film à l’affiche dans les salles de Suisse romande dès mercredi 29 janvier.

20:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.