Google Analytics

01/09/2013

US Open: côté français, c'est l'hôpital qui se fout de la charité!

7763980818_gael-monfils-au-tournoi-de-winston-salem-aux-etats-unis[1].jpgIl y a décidément des moments où je me demande si nos experts français ont les yeux en face des trous, tant ils ont ceux de Chimène pour leurs compatriotes sportifs. Je ne suis d’ailleurs pas certaine que ceux-ci soient conscients de l’admiration éperdue et de l’amour inconditionnel qu’ils provoquent, notamment chez les commentateurs et consultants de tout poil sur les ondes. Principalement sur celles d’Eurosport, où on trouve un bataillon vouant une adoration aussi paiënne que sotte à leurs dieux. 

Certes ce n’est pas nouveau, mais cela m’est apparu encore plus évident depuis le début de l’US Open, dernier Grand Chelem de la saison. Leurs poulains étaient venus à quinze, dix garçons, cinq filles. Alors que le second tour n’était pas terminé et que plus de la moitié était déjà passée à la trappe, nos spécialistes en folie noyaient leurs "étoiles" encore debout sous des tombereaux d’orchidées. Dont Gaël Monfils, Jérémy Chardy, Edouard Roger-Vasselin, Paul-Henri Mathieu, Caroline Garcia, Kristina Mladenoivic, tous disparus corps et biens à peine les louanges dispensés.

Un rien marris, mais toujours l’espoir chevillé au corps, ils continuaient à déclarer leur flamme à leurs idoles présentes au troisième tour, dont Julien Benneteau et Alizé Cornet. Las elles tombaient également, sans gloire pour le malheureux Julien, sous les coups furieux de leur adversaire.

Désormais, de l'armada hexagonale qui avait déferlé la fleur au fusil sur les courts de Flusing Meadows, ne reste qu'un seul et unique survivant: le super héros Richard Gasquet. Mais qui risque bien de se retrouver lui aussi sur le sable, dans la mesure où il doit se mesurer à Milos Raonic, le redoutable Canadien aux jambes qui lui montent jusqu’au cou.

Vous me rétorquerez qu’après tout nos chers voiisins ont bien le droit de vivre une passion torride par "vedettes" interposées. Sauf qu’ils ne se contentent pas de sombrer dans le ridicule. Ils jugent. Côté journalistes du site du moins. C’est ainsi que je lisais, à l’issue de la correction infligée par Philip Kohlschreiber à John Isner, un article sévère consacré au "fiasco" du tennis yankee.

Je résume. Tout d'abord l'auteur ironise sur le fait qu'il ne demeure plus qu'un joueur en lice dans le tableau masculin, un certain Tim Smyczek, au bénéfice d'une wild card. Et qui à mon humble avis va se faire rétamer par Novak Djokovic. Un constat sans appel donc, poursuit le pourfendeur, aggravé par l'attitude de la Fédération américaine organisatrice du tournoi, qui a entériné elle-même le déclassement de son tamis, ignorant son numéro un (Isner) et ne programmant que le jeune Ryan Harrison sur le Central.

Uniquement de surcroît parce qu'il affrontait Rafaël Nadal. Et d'en déduire que vu les circonstances, le tennis masculin du cru n'est pas prêt de relever la tête. Enfonçant le clou en commentant une déclaration du pauvre John, selon laquelle il en avait fini avec la raquette pour un moment, avec cette phrase: "N'en serait-il finalement pas de même pour la majorité des Américains"?

Brillante analyse! Mais que ne l'applique-il pas aux Français qui se trouvent dans une situation de loin plus délicate. Car s'il ne demeure qu'un homme dans les deux équipes, pareillement déboulées à quinze tous sexes confondus, les Américains disposaient encore de trois dames au stade des huitièmes de finale. Dont par exemple la reine du circuit Serena Williams.

Pas de doute, c'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité!

22:31 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Je suis vraiment déçu pour DelPotro et Isner.
Ca sentait la poudre le match entre Nadal et Isner et celui entre Djokovic et DelPotro.
C'est trop injuste !

Ce qui m'a choqué, c'est Maillard (un des commentateurs sur Eurosport qui bave façon groupie devant Federer et qui en parle tous les jours en long en large et en travers) fou que celui-ci foute une dérouillée au FRANCAIS MANNARINO, alors qu'il aimerait que GASQUET batte Raonic et qui était tout déçu que le Portugais Sousa ne donne pas plus de fil à retordre au no 1 mondial et qui a dit :"Il met plus de temps que Federer hier face à MANNARINO" !
Les autres d'Eurosport (comme Leconte) donnent le prénom des Français et le nom des "autres", sauf celui de Roger !

C'est vrai que je n'ai pas compris pourquoi Isner n'a pas été programmé sur le Central en night sessions. C'est sympa de la part des Américains !

Pour finir, le dernier Américain en lice a perdu contre Granollers-Pujol !
Ha si Roger était FRANCAIS pour eux ! :0)

Écrit par : Comisetti | 02/09/2013

Bravo pour votre note !
Eurosport devrait d'ailleurs s'appeler FRANCESPORT. Dans tous les sports individuels on n'y voit que les français (tant qu'il y en a). Peu importent les autres. Et les commentaires dithyrambiques des commentateurs les placent en finale ... à moins que la malchance ...

Écrit par : Lambert | 02/09/2013

N'ets-il pas normal qu'un commentateur français soit enthousiaste à propos de ses compatriotes?
Les commentateurs de la RTS ne font-ils pas de même au sujet de Federer et de Wawrinka? Comme les commentateurs de tout autre pays d'ailleurs. Si vous n'aimez pas Eurosport, pourquoi donc regarder cette chaîne, française, avec des commentateurs français?
Sur le plan purement sportif, nos amis français ont 3 joueurs dans le top 20, 8 dans le top 50 et 13 dans le top 100. Je suppose qu'il n'y a que les espagnols à battre ce chiffre... Donc aucune comparaison possible avec l'état actuel du tennis américain, surtout si l'on considère ses antécédents brillants.
Un peu de rationnel s'impose à vos commentaires injustes.

Écrit par : Un Fan de Tennis | 03/09/2013

En France, les joueurs sont tous un peu Suisse finalement..
Francesport fait donc l'éloge du tennis Genevois. l'hôpital ne fout donc pas de la charité ;)

Écrit par : Pascal | 04/09/2013

Etant français j'abonde dans ce petit mot douillet (pas David). Par contre il faudrait vous relire avant de publier (Ca c'est pour la pointe française).
Le français a une opinion de lui-même aussi haute que les jambes d'Adriana.
Malheureusement il porte assez mal les talons hauts d'où des chutes répétées. Mais comme toujours c'est de la faute au petit chinois qui a mal fabriqué son escarpin.
Parfois j'ai vraiment envie de rendre ma carte d'électeur (en fait toujours).

Écrit par : Eric Lanac | 04/09/2013

"....qu'un seul et unique survivant: le super héros Richard Gasquet. Mais qui risque bien de se retrouver lui aussi sur le sable, dans la mesure où il doit se mesurer à Milos Raonic, le redoutable Canadien aux jambes qui lui montent jusqu’au cou..."

Force est de constater qu'il est un super héros ce soir...j'avais pourtant la même analyse que vous au départ. Nous ne sommes pas mauvais nous non plus dans les pronostics chauvins, soyons objectifs et reconnaissons l'exploit ce soir !
Étonnant non ?

Écrit par : Michel carouge | 04/09/2013

En fait, l'edmée gagne sa vie comme les commentateurs TV, en faisant dans l’insupportable, mais à l'envers.
Ce qu n'est ni plus intelligent ni plus acceptable.

Écrit par : Hannot | 16/09/2013

Patrick cela vaut la peine que tu lises cet article

Écrit par : arzrouni | 19/01/2014

Patrick cela vaut la peine de lire

Écrit par : arzrouni | 20/01/2014

salut a vous tous qui êtes de grands fans entre autre de tennis et je peux vous dire que moi aussi il y a quelques années je n'avais d'yeux que pour federer et puis vint un jour ou je me suis posé la question de pourquoi je ne supportait pas autant murray ,djoko,tsonga,nadal. et finalement ,je ne me sentait pas bien du tout lors des matchs et après ces mêmes matchs.je me sentais frustré et triste de dénigrer ces fantastiques joueurs.celà a mis en lumière toutes les choses négatives que je portais en moi,et j'ai décidé de remédier à ce sentiment qui ne m'apportait que frustrations,colère et tensions envers moi-même.je trouve que la facon positive ou négative que les médias ainsi que moi-même ,je l'avoue,avons de juger quelqu'un par rapport à nos préférences est assez symptomatique de notre mal-être en général et dans tout ce que nous entreprenons et c,est bien dommage d,abord pour nous et notre entourage.en tous cas ,j'ai fait ce travail sur moi-même et c'est impressionnant le bien que j'en retire.j'invite tout le monde à être plus dans l'empathie que dans le chauvinisme qui au bout d'un moment ne nous fait plus apprécier ces merveilleux joueurs et tout ce qu'ils accomplissent pour notre plus grand bonheur ,et ca on a tendance à l'oublier bien vite je trouve.je finirais par un immense bravo à tous ces merveilleux joueurs pour tout ce qu'ils m'apportent comme émotions et joie de vivre et non frustrations et énervements idiots pour ma part.je finirais par soyons plus vrais et plus en phase avec tous ces joueurs grandioses, qu'ils soient francais ,espagnols ,suisses ,tchèques ,américains,japonais,chinois,australiens,allemands,etc on aurait tout à y gagner. croyez-en ma longue expérience.bien à vous .un grand fan de tennis.

Écrit par : jose garcia | 22/01/2014

salut à vous edmée,je trouve que votre article wawrinka saigne djokovic un tantinet irrespectueux .il se peut que vous ne les appréciez pas autant que d'autres joueurs,c'est votre droit mais là je trouve que vous dénigrez ces grands joueurs et, personnes avant tout. avec tout mon respect. jose garcia

Écrit par : jose garcia | 22/01/2014

Les commentaires sont fermés.