Google Analytics

16/06/2013

Federer face à l'impossible exploit: ajouter un chapitre à sa légende!

174450824_zoom945[1].jpgAprès l’humiliation subie contre Jo-Wilfried Tsonga à Roland Garros, je me demandais comment Federer allait se comporter à Wimbledon. Eh bien je ne peux pas prétendre avoir une réponse des plus nettes suite au tournoi de Halle. Malgré sa victoire sur Youzhny et bien que les spécialistes affirment qu’il a parfaitement entamé sa saison sur gazon en glanant son premier titre de l’année.   

Je trouve par exemple qu'il a commencé mollement, en faisant plein de fautes. Vous me rétorquerez que j'exagère, dans la mesure où il a offert gracieusement deux roues de vélos à son adversaire en quarts.

La performance a en effet soulevé l’enthousiasme et l'admiration des aficionados. Mais franchement, qu’attendre de moins d’une légende contre le 146 mondial sur herbe! Sa surface favorite de surcroît. Dans le fond, c'était juste un petit exploit pour le fun, fort peu révélateur.

Preuve en furent ses deux succès laborieusement acquis en demi et en finale. A commencer par celui contre un Tommy Haas sans doute un peu fatigué par ses prouesses à Roland Garros et qui a surtout dû se coltiner des adversairees autrement coriaces que ceux de Federer. Dont un Monfils champagne mais, heureusement pour l’Allemand, toujours aussi clown et peu concentré son job.
 
Quant à la réussite de Rodgeur contre le Moscovite, qu’elle fut crispante et longue à venir. Alors que pour tout le monde, le match était dans la poche du Bâlois avant qu’il n’ait commencé, sous prétexte qu’il avait battu Youzhny quatorze fois. Et pourtant, la messe a failli être dite au premier jeu du premier set, lorsque le roi du tamis s’est montré incapable de convertir quatre balles de break.

Continuant d’ailleurs à manifester de la fébrilité au long de la manche, il en paumait une cinquième et achevait de se rater dans le jeu décisif. Alors d’accord, ce n’était pas exactement le Russe dont on avait l’habitude. Se montrant plus conquérant et agressif, il s’était d'ailleurs payé le luxe de balayer son adversaire précédent en deux mini-sets balancés en à peine une heure.

Ce n’était pourtant que Gasquet, d’ordinaire déjà pas un super foudre de guerre, comme il l’a prouvé sur l’ocre parisien en s’inclinant devant Stanislas Wawrinka. Bien que les commentateurs français, concevant quelque humeur de ce cuisant échec pour l’un de leurs Tricolores préférés, évoquaient un "tout petit Richard".

Peut-être. Il n'empêche que notre gloire nationale aura d'autres gros matous à fouetter que Youzhny sur les terres de Sa Majesté britannique. D’où mon trouble profond. En d’autres termes je continue, en dépit de mes espoirs fous, à ne pas vraiment voir le king ajouter un chapitre à sa légende en remportant un dix-huitième Grand Chelem…

17:38 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Dommage pour Youzhny qui a fait un bon match et un super tournoi.

Pauvre Roger, EX NO 1 MONDIAL, riche homme d'affaires obligé de gagner un tournoi mineur sans battre de top 10 et qui perd 1 set contre Haas et Youzhny.
Ca craint !

(Pour info aux journalistes qui bavent devant le papy, l'an passé, il avait perdu en finale de Halle ce qui ne l'a pas empêché de gagner W.)

D'ici quelques mois, il sera hors du top 10 !

Chère Edmée, je comprends votre trouble.

Écrit par : Comisetti | 16/06/2013

Je prends les paris: un dix-huitième voire un dix-neuvième sont largement dans ses cordes. À voir!

Écrit par : Sérum | 16/06/2013

Pour le Queen's, félicitations au no 2 mondial Andy Murray et au talentueux Croate Marin Cilic (quel sex appeal il dégage !!!) qui nous ont offert une finale de toute beauté.

http://jezebel.com/347257/croatian-racketeers-koala-bears-always-make-it-better
http://www.sports.fr/tennis/atp/articles/queen-s-murray-reprend-son-titre-649729

Quel retour à la compétition de l'Ecossais qui va encore grappiller quelques points pour assurer sa place de dauphin de Novak Djokovic. On a là vraiment 2 joueurs (potes) au sommet de leur art et qui nous font avoir des frissons.

Que dire des jumeaux Bryan qui n'en finissent pas de gagner en double. Chapeau !

Écrit par : Comisetti | 16/06/2013

On peut le laisser où il est une fois, ce Federer et tous les autres d'ailleurs?

Écrit par : djl | 16/06/2013

djl, que veux-tu dire par là ?

Écrit par : Comisetti | 16/06/2013

Pauvres commentateurs ... si RF gagne facilement c'est que l'adversaire est nul, s'il gagne en trois sets .. alors c'est lui qui est 'presque' nul !
A se demander si certains ont déjà pratiqué un sport ? si d'autres se rendent compte réellement de la performance de RF d'être toujours là, capable de bien jouer, depuis tant et tant d'années...C'est vrai : gagner Halle c'est si facile ! et 17 GC tellement aisé, et j'en passe !
Plus facile de dénigrer et de faire la grimace à chaque tournoi, vraiment certains commentaires sont d'un niveau nettement inférieur à celui qu'ils essaient de rabattre.

Écrit par : uranus2011 | 17/06/2013

commentateurs ... ou autres ne touchez pas à RF , même s'il perd c'est le meilleur .

Écrit par : MCG | 18/06/2013

Pauvre Comisetti qui s'évertue à dénigrer RF et qui nous bassine depuis plus d'une année et demi sur sa chute au classement. C'est bête, mais il est toujours dans le top 5 ! Quelle poisse !

Écrit par : Blectre | 26/06/2013

Les commentaires sont fermés.