Google Analytics

19/02/2013

Cinéma: Vive la France!, un délire télé pour un nouveau navet

20111380[1].jpgL’enthousiasme des animateurs télé, dont notamment celui d’un Ruquier carrément scié et racontant dans "On n'est pas couché" à quel point il avait trouvé hyperdrôle le deuxième film de Michaël Youn, laisse à nouveau pantois.

Sous Borat hexagonal, bien que son auteur se disant inspiré d’un fait divers arrivé en Italie se défende d’un quelconque emprunt à la pochade de Sacha Baron Cohen, Vive la France!, raconte l’aventure de deux bergers du Taboulistan s’improvisant terroristes. Leur mission: détruire la Tour Eiffel dans le but de faire connaître leur minuscule contrée lointaine. 

Suite à une grève leur avion atterrit en Corse, d’où une traversée forcée du pays pour rallier Paris. Un périple ridiculement mouvementé, permettant aux deux pieds nickelés Muzafar et Feruz, alias Platini et Noah (vous saisissez la puissance comique j'espère), de découvrir que si la France est belle, elle est malheureusement peuplée de… Français.
 
Méchant, cynique, politiquement incorrect ? Hélas non. Pathétique, Michaël Youn flanqué d’un José Garcia grotesque accumule,sans les maîtriser, les stéréotypes franchouillards genre irréductibles Gaulois beaufs, racistes et râleurs, les clichés et les gags foireux. Pour livrer une farce laborieuse, bâclée, grossière et indigeste que plombe encore une histoire d’amour entre le réalisateur acteur et sa compagne Isabelle Funaro.  

To Die Hard: belle journée pour mourir…

A-Good-Day-to-Die-Hard1[1].jpgL’autre gros navet de la semaine, c’est la cinquième resucée de Die Hard, où le sempiternel flic newyorkais McClane vole au secours de son fils Jack, arrêté à Moscou pour meurtre. Mais il ignore que ce dernier est en réalité un agent de la CIA chargé d’empêcher un vol d’armes atomiques. Et voici, en compagnie de son fiston, le fameux antihéros toujours au mauvais endroit au mauvais moment, embarqué cette fois dans une sale affaire nucléaire, avec la mafia russe aux fesses.

Overdose de courses poursuites (avec destruction de 132 voitures pendant le tournage), surenchère pyrotechnique, déferlement de cascades et d’effets numériques pour une intrigue en forme de jeu vidéo où se multiplient les erreurs et les incohérences, c'est un véritable pensum. Si l’on ajoute un Bruce Willis en roue libre qui a l'air de s'ennuyer comme un rat mort, on se dit que cette Belle journée pour mourir est surtout un bon moment pour arrêter les frais…

Films à l'affiche en Suisse romande dès mercredi 20 février.

19:07 Publié dans Sorties de la Semaine | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Chère Madame,

On dirai que les gens n'ont pas assez de la bétise humaine et de la violence qu'elle engendre pour encore aller au cinéma en rajouter une tartine grasse et crasse.

Pour ces artistes qu'on nous présente comme des stars de petit et du grand écran c'est simple pour se faire des sacs d'argent,ils organisent une grande partouse et nous nous leur tenons la bougie,la guele ouverte,sunjugués.Quielle calamité?!
Plus ils sont vulgaires,plus ça rapporte.Le bon cinéma à quitté la scène sur la pointe des pieds asphixié par cette abominable et perverse médiaocrioté.

Non,je ne suis pas un vieux grincheux.C'est dommage d'appeler cela des "navets",avec des vrais navets on peut faire des plats simples et succulents.Il m'arrive d'en déguster quelques uns.

Tout est dominé par l'argent et les moeurs en décomposition.Ces humains sont devenus si impuissants que pour avoir un peu "la chaire de poule" ils se jetteraient dans le vide en pensant qu'ils vont ouvrir leurs ailes pour planer.C'est vrai que les coqs se font chatrer,c'est à la mode.La crête ne sert plus à rien.
Le résultat est que c'est sur de la merde à profusion et puante à volonté qu'ils vont se planter.Ils aiment se vauter tous ensemble les uns dans les autres...
Je n'aime pas être indélicat,mais ne trouvez vous pas que de la merdre il y en a partout même dans les "lasagnes".Le prochain film de cette bande de bras cassés qui se moquent du monde sera peut-être l'histoire de la réincarnation du cheval en boeuf,du poulet en cochon et du cochon en poisson.Un très grand menu pour le Festival de Cannes.
Que le ciel vous tienne en joie.

Écrit par : Liberté Chéie | 20/02/2013

"la merdre il y en a partout même dans les "lasagnes""
Et voilà, le tour est joué. Les journalistes ont réussi à faire croire au petit peuple, toujours aussi concon, que le cheval c'est de la merde. Non, petit peuple, ce qui est de la merde, c'est des lasagnes préfabriquées et congelées, qu'elles soient au cheval ou au boeuf...
Au minerai de boeuf ou au minerai de cheval, plutôt.

Écrit par : Géo | 20/02/2013

Bonjour et Bravo!! en écoutant mon entourage je pensais être le dernier des Mohicans... Grâce à vous je me sens moins seul aujourd'hui. Merci. G.P.

Écrit par : Gilles Persoz | 20/02/2013

Liberté il faudra me donner la recette des champignons ou de l'herbe fumée ça a trop l'air d'être de la bonne...à moins que ce soient les navets???

Écrit par : Sebastien | 20/02/2013

Le film vive la France un des plus gros navet de ces dernières années, mais chapeau sur la bande annonce qui m'a attiré le premier jour de sortie.
A ne pas voir cela risque de vous faire abandonner le cinéma, pourtant il y a de bons films exemple amitiés sincères que j'irais revoir avec plaisir.

Écrit par : coste | 20/02/2013

Le film vive la France un des plus gros navet de ces dernières années, mais chapeau sur la bande annonce qui m'a attiré le premier jour de sortie.
A ne pas voir cela risque de vous faire abandonner le cinéma, pourtant il y a de bons films exemple amitiés sincères que j'irais revoir avec plaisir.

Écrit par : coste | 20/02/2013

Cela fait bien longtemps que Youn ne fais plus rire personne.

Écrit par : extincteur | 20/02/2013

J'aime bien votre blogue, je vous laisse cette remarque pour vous aidée à le maintenir à jour.

Écrit par : france honduras coupe du monde | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.