Google Analytics

05/06/2012

Federer en demi à Roland Garros: la moindre des choses contre un paralytique!

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaalegende.jpgEt voilà, typiquement hexagonal, le résultat. Comme je vous le disais. En pire étant donné l’importance de la vague bleue porte d’Auteuil. Neuf filles au départ et pas une après le troisième tour. Seize garçons en lice, deux en huitièmes, un seul un quart et... plus un chat ensuite. 

En d’autres termes, pas grand-chose à se mettre sous la rétine quel que soit le côté où on regarde. Même si je m’attends aux remarques dithyrambiques des spécialistes français de la raquette, félicitant follement un Tsonga grandi par son courage, sa détermination et sa force de frappe. Tout ça pour avoir réussi à rater misérablement quatre balles de match au quatrième set contre Djokovic, pas au mieux de ses sensations.

Je m'en doutais d'ailleurs, après voir vu le boxeur des courts suer sang et eau en affrontant Wawrinka, frisant même la correctionnelle. Moralité, je trouve qu’Henri Leconte devrait s’excuser auprès de ses compatriotes féminines pour leur avoir secoué les puces, sans même souligner les lacunes crasses des neuf dixièmes des garçons.

A part ça, nous autres Helvètes n’avons pas de quoi nous vanter de l’accession chanceuse de Federer dans le dernier carré.  Parce que face à un paralytique, c’était quand même la moindre des choses. Si j’en juge par sa manière d’évoluer, toujours aussi dilettante qu’au début du tournoi, Il est évident que contre un Del Potro en pleine possession de ses moyens, il se faisait atomiser en trois petits sets.

Pour preuve les deux premières manches où il n’a pratiquement pas existé, sauf par intermittence dans la seconde. Pour logiquement terrasser le flandrin argentin, carrément rendu à l’état de légume dans les trois suivantes. Et encore me suis-je rongé les ongles dans la dernière, où il paraissait avoir un peu repris du poil de la bête. 

Du coup je le vois mal le mythe se payer à nouveau Dracula, dont la faculté à se sortir les tripes dans les cas désespérés m’hallucine. Mais de toutes façons peu importe qui l’emportera du Suisse ou du Serbe. Il est clair que ni l’un ni l’autre ne fera le poids devant Nadal, plus ogre de l’ocre que jamais. A moins que l’Ibère ne soit victime d’une soudaine et malencontreuse défaillance du genou, sa forme stupéfiante donnera du grain à moudre aux guignols de l'info...

22:00 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (26) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Je vais encore me faire attirer les foudres (si ça se dit, vu l'état de mon cerveau à cette heure avancée et la défaite de Juan Martin que j'adore). Dur à encaisser ! Et Federer qui lève les bras au ciel comme pour narguer. Et la photo sur le site de la RTS; j'ai jamais vu une tronche pareille !!!
Il voulait affronter Tsonga; il l'a dit au micro à la télé. Sympa pour Djokovic encore une fois. Sa conférence de presse, avec la casquette RF, comme pour l'interview pour prendre du pognon, toujours plus...
Sur le site de Roland Garros, c'est pas possible son attitude à cette conférence de presse. Il est comme sur le terrain : il dort.
Tout le monde dit qu'il est humble, sympa avec les autres joueurs, les journalistes. J'essaie vraiment, mais je peux pas !
Je me relis pas, surement pas cohérent. Fait ch....

Écrit par : Comisetti | 06/06/2012

encore une fois Edmée brille par la 'classe' de ses mots, choisis avec un soin qui me sidère : misérablement , paralytique, etc etc... c'est probablement de l'humour, à quel degré ? mais c'est aussi tout le symbole d'une frustrée de la plume qui ne cherche qu'à dénigrer, rabaisser, critiquer vilement. En fait : Edmée n'a-t-elle jamais gagné quelque chose dans son existence? En tout cas pas mon estime ....

Écrit par : uranus2011 | 06/06/2012

La mienne non plus. Et son perroquet Comisetti encore moins !

Écrit par : cybermamy | 06/06/2012

oh des deux c'est bien Comisetti le pire.
Ou l'on peine à savoir si c'est de l'humour déguisé.
Si au moins il y avait une quelconque critique derrière les propos de l'un ou l'autre. Un truc pertinent, juste un...on cherche à chaque fois, mais non, on trouve pas.
On sait que la position anti-Federer est naturelle pour eux. Tant mieux, il en faut aussi. Dommage que cette tentative de démarcation se fasse de manière si superficielle. On déteste Federer, parce tout le monde l'aime. C'est tellement facile et creux. Si on moins on avait une réelle raison derrière, mais non, même pas.
Edmée critique les commentaires de Rosset, à raison d'ailleurs, mais que sont les siens? De la même veine, réellement.
Avez vous peur de voir votre posture concurrencée par le grand mou ??

Écrit par : lefredo | 06/06/2012

J'en voudrais pas de toi, mamy !

Écrit par : Comisetti | 06/06/2012

J'en voudrais pas de toi, mamy !

Écrit par : Comisetti | 06/06/2012

lefredo, parle-nous donc objectivement du match Federer-Del Potro. On te lit avec impatience, car, à part critiquer, tu fais quoi dans la vie ?
Disons que, même si ça peut te paraitre abstrait, on peut apprécier un joueur comme Del Potro. J'ai l'impression que t'es pas apte à capter en fait.

Écrit par : Comisetti | 06/06/2012

Vous auriez dû vous dépêcher d'informer Del Potro qu'il était "paralytique", avant que cet idiot déclare dans une interview qu'il n'avait pas souffert de son genou, et que l'intervention de son physio était simplement due au fait que son stras était un peu trop serré. Ah, ces sportifs! S'ils écoutaient les commentateurs, ils se connaîtraient un peu mieux.
P.S. Maître Rosset faisait lui l'éloge de l'Argentin, pour ne pas s'être plaint de sa blessure. Le commentaire sportif fait décidément beaucoup de victimes!

Écrit par : Mère-Grand | 06/06/2012

T'as raison, il n'a rien. Son immense strap c'est juste pour faire joli !

Écrit par : Comisetti | 06/06/2012

Du reste, il n'a pas été éloigné des courts, n'a pas eu de gros problèmes au poignet...
Mère-Grand, va te coucher

Écrit par : Comisetti | 06/06/2012

La subtilité intellectuelle des commentaires qu'a suscité mon intervention, m'amène à revoir ma position. Voici donc ammende honorable (cette expression signifie que je regrette avoir écrit de telles bêtises et que je vais les corriger illico). Illico signifie "tout de suite et ici-même:
Le terme de paralytique me rappelait vaguement une histoire très ancienne. Et voilà que tout à coup cela m'est revenu: un miracle. Comme celui du paralytique qui s'impose contre Berdych, puis prend deux sets au minable Federer, un très mauvais joueur qui a réussi se faire passer pour une champion. Heureusement que pour ne pas que ce dernier ait trop honte d'avoir gagné si difficilement son match, Del Potro a menti dans son interview. Peut-être que Berdych l'a d'ailleurs laissé gagner, attendri par son strap. Car tout joueur porteur d'un strap souffre abominablement sans cesse, et aucun joueur ne se remet jamais d'une blessure, tout cela est bien connu des sportifs de salon, n'est-ce pas?

Écrit par : Mère-Grand | 07/06/2012

"P.S. Maître Rosset faisait lui l'éloge de l'Argentin, pour ne pas s'être plaint de sa blessure. Le commentaire sportif fait décidément beaucoup de victimes!"

Oui effectivement pas plus tard que hier, Rosset a qualifié de classe l'attitude de del Potro. Il faut croire que certain avait le sonotone en panne. C'était pas votre cas Mére-Grand ;-)

Écrit par : plume noire | 07/06/2012

@plume noire
A première vue votre commentaire, malgré l'allusion à un sonotone, ne se veut pas insultant, contrairement à ceux de Monsieur ou Madame Comisetti, qui aime bien s'en prendre à des vieilles dames, ou supposées telles. Je profite donc de votre petit compliment pour lui répondre indirectement une dernière fois: non seulement il n'a pas compris que les pseudos peuvent cacher des identités fort diverses, mais il ne comprend ni le deuxième degré, ni le simple fait que l'on puisse avoir une opinion différente de la sienne ou d'un de ceux ou celles qu'il a érigé en autorité.
A propos de sonotone d'ailleurs, et pour faire au secours de ceux qui ont la malchance de devoir en utiliser un, ce qui n'est pas (encore) mon cas, une panne serait assez facile à réparer, alors que pour les cerveaux déficients (je ne fais évidemment pas allusion aux maladies mentales, mais à la simple boferie), ni les réparations ni les échanges standards ne sont encore au point ;-)

Écrit par : Mère-Grand | 07/06/2012

ou "mademoiselle"...
Tu me connais si bien.

Écrit par : Comisetti | 07/06/2012

"...pour faire au secours" ???!!!!

Au secours !!!

Écrit par : Comisetti | 07/06/2012

@Mère-Grand
"A première vue votre commentaire, malgré l'allusion à un sonotone, ne se veut pas insultant, contrairement à ceux de Monsieur ou Madame Comisetti, qui aime bien s'en prendre à des vieilles dames, ou supposées telles."

C'est tout à votre honneur mère-grand de comprendre le 2nd degré! Tant de gens reste au premier...c'est ça de rester le cul devant la télé et le sport, les méninges ne travaille plus et on prend tout "ace" comptant. Moralité de l'histoire ne jamais débattre avec des fous de sport. Comisetti on a l'habitude sur ce blog. Il n'est plus qu'un bunker dans un terrain de golf qui nous ne devie pas de la direction voulu, à savoir, le green.

Écrit par : plume noire | 07/06/2012

Et dire que Comisetti me reprochait de se montrer cassant et irrespectueux envers sa minable personne. Je lui reprochais en retour de faire de même sur ce blog; je n'attendais pas mieux de lui qu'il me serve la preuve sur un plateau.

Bref, je vais continuer à te mépriser. C'est de bonne guerre.

Écrit par : Christian | 08/06/2012

T'es pas très concerné par les posts.

Écrit par : Comisetti | 08/06/2012

Bravo à lui!
Il arrive quand même à ce maintenir à un bon niveau.

Écrit par : Argan | 08/06/2012

Bof, je trouve le Suisse très moyen. Il a eu un coup de bol avec son tableau, j'ai jamais vu cela

Écrit par : Comisetti | 08/06/2012

Comisetti -> Tes postes me concernent à partir du moment où tu te permets de désagréger l'humeur ambiante pour laisser place à ton fiel déplacé.
De plus, j'abhorre la bêtise, peu importe où elle se matérialise. Donc dès que je le peux, je la combat. Ce blog est l'apanage de l'ignorance et de la connerie, en partie par ta faute. En tant que chevalier blanc du Net, je me dois de te faire redescendre sur terre, toi et ton petit ego.

Écrit par : Christian | 08/06/2012

Pourtant tu n'es que bêtises malheureusement...

Écrit par : Comisetti | 08/06/2012

Au fait, mon petit enfant Christian, ouvre un dictionnaire !

Écrit par : Comisetti | 08/06/2012

Non mais c'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité là! Tu es conscient que chaque reproche que tu émets à mon égard, te concerne également? Parce qu'entre tes fautes de ponctuation, tes erreurs grammaticales ou encore de sémantique pure, tu ferais mieux de rester discret sur le sujet.
D'autant plus que je ne pense pas être illisible, loin de là. Et quand on s'attaque à l'orthographe, c'est qu'on n'a pas grand chose à dire. J'en conclus que mes estimations sur ton quotient intellectuel relativement bas, ne doivent pas être si lointaines de la réalité.

Écrit par : Christian | 08/06/2012

Peux-tu parler "tennis" ? Si tu veux me provoquer, tu perds ton temps.
Il me semble te l'avoir dit, tu peux penser ce que tu veux. Bonne soirée.

Écrit par : Comisetti | 08/06/2012

Pour "parler" tennis, il faut qu'il y ait dialogue. Et pour qu'il y ait dialogue, il est nécessaire d'être en présence d'intervenants, ou d'acteurs oratoires à l'écoute des autres, avançant des éléments conceptuels ou analytiques intéressants. Et comme tu ne ressembles pas à ce que je viens de décrire, il m'est difficile de parler de sport ( ou cinéma ), quand un pitre se permet de pourrir la zone de commentaires.

Il serait peut-être temps que tu te remettes en question, car visiblement, je ne suis pas le seul à te mésestimer ( à en juger par les précédents commentaires ).

Écrit par : Christian | 08/06/2012

Les commentaires sont fermés.