Google Analytics

10/02/2012

Le tandem de choc Dupuis-Rosset atteint des sommets!

aaaisner.jpgEh bien, si même le super pompier de service ne parvient pas à éteindre l’incendie, il n’y a plus qu’à tirer l’échelle! Avec sa raquette magique en berne à Forum Fribourg, le King faisait peine à voir, impuissant à contrer les missiles que lui balançait le géant Isner (photo). Qu’il s’agisse de ses services canons ou de ses coups droits meurtriers. 

Quand la légende balbutie ainsi son tennis, j’avoue avoir du mal à croire à ses seize Grands Chelems. Et encore davantage au fait qu’il puisse en remporter un dix-septième.

Mais bref. Il n’y avait vraiment que le tandem télévisé de choc Dupuis-Rosset pour imaginer, au départ, que l’Américain monté en graine n’était qu’un empoté. A qui il manquait la science du déplacement pour arriver à la hauteur d’un Federer, surtout grand favori en l'ocurrrence. De plus, je crois avoir entendu l'inénarrable Marc prétendre qu’il bougeait mieux à l’époque sur un court que le natif de Caroline du Nord, alors qu’il ne mesure que quatre centimètres de moins…

Ces sornettes avaient commencé avec le match de Wawrinka contre Fish, pour eux dans la poche en deux coups de cuillère à pot après le troisième set. Et paf, voilà que la machine se mettait à dérailler sérieusement au quatrième pour le Vaudois. Se grippant définitivement au cinquième.

Résultat, nos deux comiques ne sachant plus à quel saint se vouer, n’avaient d’autre solution que de changer d’avis à chaque point gagné ou perdu par l’un des deux protagonistes. Avec un sommet dans le genre de la part de Rosset, qui nous a sorti cette analyse d’un pointu affolant à un cheveu du match pour Mardy: ça peut basculer dans un sens ou dans l’autre…

Heureusement que le ridicule ne tue pas. D’autant qu’en sus, ils nous ont bassinés dès l’entame des hostilités, en noyant sous les critiques une équipe yankee vieillissante (l’hôpital qui se fout de la charité si on considère la nôtre!) formée d’un Fish trentenaire, d’un Isner un rien décati avec ses bientôt 27 ans, un Roddick fantôme et pas un rat pour suivre. Nonobstant par exemple Donald Young. Ou Ryan Harrison qui va sans doute se rappeler à leur bon souvenir dans le double de samedi….

Enfin, puisque les Suisses vont honteusement perdre ce premier tour de Coupe Davis, la TSR décidera peut-être de nous passer une troisième fois le résumé, dont elle est si fière, de la fantastique épopée d’il y a... 20 ans, où Hlasek et Rosset s’en étaient allés guerroyer jusqu’en finale. Pour affronter, à Fort Worth Texas, l'équipe la plus performante du moment. Vous parlez d'un lot de consolation!

22:42 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Bravo à Mardy F. et John I. pour cette première journée. Ils ont été formidables dans une ambiance pareille (public hostile et commentateur/consultant oiseaux de mauvais augure...
Rosset qui disait au début de l'après-midi qu'on se demandait, hier soir au repas traditionnel s'il y aurait 2 points pour la Suisse; étant donné que Federer ne pouvait que gagner contre John Isner et que l'incertitude planait uniquement sur Wawrinka. Je sais que les Américains sont allergiques à la terre battue "rouge", mais Fish est quand même top 10 et Isner a entrainé Nadal dans un 5e set de tous les dangers au premier tour de Roland Garros 2011.
Le nouveau tic de Rosset est de dire à chaque point marqué par UN Suisse : "Oui monsieur..." !
La seule question qu'il a pu poser à Hlasek est "Envoie-moi ton régime par e-mail".
Au fait, Rosset et Hlasek sont les 2 ex-capitaines suisses de la Coupe Davis virés par le papy (RF et qui bavent devant lui. Vachement honnête. Je me marre...

Dans les journaux (Matin...), on ne parle que de ce premier tour depuis une semaine comme si c'était la finale. On les voit déjà en haut de l'affiche !

Wawrinka fidèle à lui-même après chaque défaite se sent super bon et super en forme pour la suite...

Pour finir, on dira que RF ne s'est pas investi comme il se doit car c'est année JO :)

Je vous le dis, RF se tape de la Coupe Davis.

Écrit par : Comisetti | 11/02/2012

Si le ridicule tuait, il y a longtemps qu'on vous aurait enterré. Le ridicule ne le dispoute en vous qu'à la mauvaise foi, qui vous permet d'évincer les posts qui ne vous sont pas favorables. Mais comme on les poste aussi ailleurs, vous êtes, tout de même, "telle qu'en elle même hélas le monde la rit".

Pauvre Edmée, ce doit être dur, pour vous, de vous raser le matin devant le miroir, qui vous renvoie la preuve qu'il vous faut cacher la vérité et faire avec.

Écrit par : JJ Hannot Nimes | 11/02/2012

En regard de l'avant presse de l'événement...les mêmes vont signé tout l'inverse de leur première affirmation...Terrain conquis...le duo de choc...Les suisses chez eux...
Chaque fois que les scribouillards des quotidien et les bavards du parler brade le futur...
Ont est et ont ce retrouve bel et bien chocolat...
Il faut dire aussi que l'image parle tellement d'elle même ,quand ont éteint le son.

Écrit par : philemon | 11/02/2012

L'hexagonale JJ Hannot de Nimes devrait consulter un dictionnaire qui lui apprendrait que Edmée est un superbe et peu connu prénom féminin.

Darbellay a vraiment raison de remonter les bretelles de Sarkozy et par la même occasion à tous les ennemis européens de la Suisse.

Oui, Edmée vous avez amplement raison de vous gausser des deux ludions qui cherchaient à nous amuser sur la terre battue.

Quant aux deux "consultants" de la TSR je ne les ai pas entendu dans leurs diverses élucubrations, prudent et connaissant les deux oiseaux j'avais d'entrée coupé le son.

Écrit par : Hypolithe | 11/02/2012

Hypolithe devrait prendre quelques grains d'ellébore... JJ HANNOT NIMES...
Voilà qui paraissait pourtant flagrant...
Mais certains demeurés ne comprendront jamais.
Donc, pour les non entravants, comme disait Desproges, je suis sans doute bien plus suisse qu'Hypolithe... Ce qui me dispense de me sentir visé à chaque fois qu'on prend l'Helvétie pour des lanternes.

Et il se trouve que la mère d'un de mes amis se nommait EDMEE. Mais elle, elle n'a pas passé sa vie à éructer des immondices contre Federer, Cuche, les footeux suisses ou les commentateurs, affichant ainsi son incommensurable jalousie et son ego disproportionné.

Écrit par : JJ Hannot Nimes | 12/02/2012

JJ Hannot Nimes vous n'êtes que du concentré de bouillon de boeuf car que connaissez-vous de Madame Edmée ? - Rien, alors on se la coince !!!

Écrit par : Hypolithe | 12/02/2012

Tiens, je vois que nos 3 mousquetaires habituels se délectent jouissivement de la déculottée suisse et donnent ses lettres de noblesse au sport favori suisse : le rabaissement. Quand les sportifs suisses gagnent, on les encense, et quand ils perdent, ce sont des vieux papys rouillés juste bon à enterrer, et quand on n'en a pas, on tape sur le voisin. C'est vraiment pathétique. Mais bon, rien ne m'étonne dans ce pays de voir et surtout de lire, qu'on ne soit pas capable de retenir un seul instant ce que ces sportifs ont apporté et apportent encore à toute une génération de jeunes et de moins jeunes. Tiens du coup, je vais aller boire un p'tit blanc à la santé de Beat Feuz et de Didier Cuche....!

Écrit par : Blectre | 12/02/2012

@Sous monolithe
Que savez vous de moi, petit monsieur prétentieux et guère informé?
Comment, sans crever de ridicule, pouvez-vous décider ce que je connais ou non?
Pauvre Edmée, défendue par de tels bouffons, votre fin de jeu est proche.

Écrit par : JJ Hannot Nimes | 12/02/2012

Les commentaires sont fermés.