Google Analytics

06/01/2012

Constantin, porte-drapeau de la révolte!

const.jpgA considérer la chose dans sa globalité crue, Goliath a terrassé David. Voir le FC Sion au fond du trou de la mine avec trente-six points de moins au classement met en joie la Fifa, qui s’est fendue d’un communiqué pour exprimer sa satisfaction. Après l’avoir menacée du pire, l’instance a donc finalement renoncé à couper la tête de l’ASF.

Ce serait quand même la moindre, étant donné que cette dernière, jouant les premières de classe dans sa soif de plaire au chef, a puni les malheureux Sédunois comme s’ils avaient tué père et mère. Le châtiment est en effet si sévère qu’il n’aurait, paraît-il, jamais frappé le club le plus tricheur de la planète.

A mon avis, la situation n'est pas claire pour autant, avec des responsables helvétiques se marchant copieusement sur les arpions. D’une part le boss de la Swiss Football League, accusé de vilenie par les Valaisans, assure ne pas avoir prétendu qu’ils avaient violé les règles du foot. D’où évidemment intense surprise des intéressés, se demandant pourquoi diable ils ont été sanctionnés.

De l’autre vous avez les pontes de l’ASF qui, après avoir balancé l’équipe par le fond, se montrent d’une rare magnanimité en déclarant que rien ne s’oppose désormais à ce que les recrues estivales, pommes initiales de la discorde, ne soient qualifiées pour le second tour… Ben voyons. Franchement, on se pince!

Pas étonnant en tout cas que le bouillant Christian Constantin, plus motivé qu’un candidat de téléréalité aux portes de la victoire, ne veuille pas lâcher le morceau, assurant par ailleurs être soutenu dans sa croisade contre les instances dirigeantes au-delà des frontières helvétiques. Au point que certains l’érigent en porte-drapeau d’un mouvement de révolte qui commence à gagner en Europe.

Eh oui, Ben-Hur l’indigné ferait recette. D’ici à ce qu’il se prenne pour le Stéphane Hessel du crampon, il n’y a qu’un pas. Tout le mal que je lui souhaite, c’est d’avoir autant de succès que l’infatigable défenseur des droits de l’homme, désigné à 94 ans personnalité de l’année par les internautes du Monde. Mais comme pour l’instant, le club réfléchit sur la voie à suivre, une fois n’est pas coutume, rien n'est perdu...

Ce qui ne me paraît pas trop le cas concernant notre gloire nationale. Après avoir regardé Federer survoler la fin de l’année tel l’aigle royal, se décomposer dans une exhibition face à Djokovic et Nafal, se recomposer vaguement en battant deux besogneux à Doha pour errer ensuite misérablement sur le court contre le tâcheron italien Andreas Seppi, je cultivais les plus grands doutes quant à la capacité du maestro de dominer Tsonga.

J’avais bien raison d’être inquiète pour Sa Grâce à quelques jours du premier tournoi de Grand Chelem que quelques insconscients l’imaginent remporter les doigts dans le nez. Sauf que le pauvre Rodgeur n’a pas été vaincu par le Tricolore, mais a dû déclarer forfait en raison d’un dos en capilotade. Du coup j'espérais que Nadal ferait le travail, d'abord face à Monfils.  

Hélas non. Alors je ne vous raconte pas la suite. Parce qu’un Français en finale c’était déjà la cata, mais deux, bonjour les dégâts… sur Eurosport.

17:59 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Comisetti va laisser un commentaire.

Écrit par : Christian | 06/01/2012

Il s'est fait écraser en exhib puis a écrasé Davydenko et cie.
Donc pas de problème, il sera à 100 % à l'OA

Écrit par : Comisetti | 06/01/2012

Tssss! Tellement prévisible.

Et toujours aussi inutile au passage.

Écrit par : Christian | 06/01/2012

Pour le FC Sion ce n'est pas normal du fait que, dans un premier temps la SFL n'a pas retranché les points au classement. Elle a enlevé les 36 points suite au diktat de Blatter and Co. Sion aurait été Manchester United, est-ce que la FIFA aurait exercé le même chantage? Décidément, on ne prête qu'aux riches. Le fond du problème? Soit les recrues pouvaient jouer, soit elles ne pouvaient pas. Dans le cas où elles pouvaient jouer (ce qui a bel et bien été le cas pour l'ASF au début août car elle a envoyé les formulaires de qualification) pourquoi avoir enlevé 36 points? S'il s'était agi du FC Basel, la SFL aurait-elle pris la même décision? J'en doute! Vas-y Christian bats-toi!

Écrit par : Jaccoud | 07/01/2012

Quel comique ce Federer. Il était au plus mal et a dû déclarer forfait avant sa demi il y a quelques jours et aujourd'hui, il saute déjà comme un cabri en Australie remis à 100 %
Il a trouvé la potion magique...

Écrit par : Comisetti | 09/01/2012

Les commentaires sont fermés.