Google Analytics

26/11/2011

Rebelote façon Bercy pour Federer...

imagesCAHVTPHH.jpgJe vous disais dans ma chronique précédente que même blessé, un taureau espagnol demeurait dangereux. Mais évidemment cela dépend à quel point. Et fallait-il que la bête de Manacor soit sur les genoux avant de pénétrer dans l’arène, pour se laisser aussi facilement couper les oreilles par Federer, puis la queue par  Tsonga…

Avec un Murray quasiment forfait d’entrée, le fessier décontracté mais trahi par son aine et Djokovic en mal de caisson hyperbare, c’est rebelote façon Bercy pour Rodgeur qui se retrouve à nouveau seul des Big Four sur le sentier de la gloire.

Et pour cause. Qui veut aller loin ménage sa monture… Il n’en faut pourtant pas davantage pour que les détracteurs de la légende, confondant chance et intelligence de préparation, évoquent avec mauvaise humeur une Masters Cup au rabais.

En tout cas cela permettra peut-être à Marc Rosset de se faire momentanément appeler Madame Soleil, lui qui avait pronostiqué dès l’entame des hostilités londoniennes une finale Federer-Tsonga, avec la victoire du premier. Nous soulant d’ailleurs avec ses talents divinatoires jusqu’à ce que Berdych sème le doute en coupant inopinément les jambes à Ferrer, la mobylette ibère à court de jus.  

En principe une fleur en forme de rose pour Guillaume Tell qui rencontre le mille-pattes de Valence dans le dernier carré, mais une épine pour Jo-Wilfried devant affronter le Tchèque qui, lui, a au contraire soudain mis un tigre dans le moteur.       

yannick_noah21[1].jpgEn attendant le dénouement de la chose, deux mots sur la polémique soulevée cette semaine par Yannick Noah dans une tribune du supplément du Monde. Le plus étonnant dans l’affaire, n’est pas tellement qu’il prône la légalisation du dopage et la fin de l’hypocrisie en proposant de fournir à chacun la «potion magique» qui fait gagner… les Espagnols, mais qu'on accorde une telle audience à un tennisman moyen reconverti en chanteur banal.

J’entends d’ici les protestations outrées de ceux qui l’ont élevé au rang de champion planétaire. Pour avoir gagné, à l’image d’une bonne dizaine de joueurs, un seul Grand Chelem dans sa carrière et mené deux fois les Tricolores à la victoire en Coupe Davis. Certes, ce n’est pas rien, mais on ne fait pas un tel fromage à propos d’autres capitaines méritants.

Bref. Si une petite minorité vole au secours de Noah, s’étonnant qu’on ne puisse remettre en cause la légitimité de la lutte antidopage ou notant que ses propos vont dans le sens des travaux de certains chercheurs, le pavé dans la mare de la personnalité préférée des Français avec Zidane et Mimie Matthie (on a les idoles qu’on peut) a provoqué une pluie de réactions indignées.

Du coup, il se retrouve dans la peau de l’arroseur arrosé, Toni Nadal, l’oncle de Rafa résumant ainsi le sentiment plus ou moins général : «Ce type ne mérite aucun respect. Il croit que tout le monde est comme lui. Cela me choque qu’une personne d’une honnêteté douteuse se permette de parler mal des sportifs espagnols ».

Pas top, mais il y a pire. Le pauvre passe désormais auprès de nombreux ses ex-pairs, alors envoûtés par son charisme, pour un trublion irresponsable, stupide, jaloux et un rien attardé.  Michael Llodra va jusqu’à le soupçonner d’avoir éventuellement bu un coup de trop avant de prendre la plume. Plutôt pathétique…

Apparemment le «roi de la provoc» a compris le message car il rétropédale sec dans une interview au Monde, déclarant qu’il a simplement voulu faire une démonstration par l’absurde avec la volonté d’ouvrir le débat. Franchement, mon œil…   

11:19 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Des affiches bien fades que ce Masters 2011, les numéros 4,5,6 et 7 !
Vraiment triste ce Maters 2011 :( On connait l'issue fatale !
Au rabais comme je l'ai dit précédemment.
"Papy Brossard" dit qu'on affronte les meilleurs joueurs dans ce tournoi, mais il n'a affronté que le fantôme de Nadal.
Tsonga qui est contre Noah et Henry contre Tsonga (dans le clan RF); même les couleurs ont leurs humeurs...
Question "potion magique", il semblerait que RF soit tombé dedans en cette fin de saison, même pour battre Nishikori et Tsonga !
Que dire des bavardages inutiles et intempestifs de Rosset : "Je me rappelle, quand je jouais..."; "Je...je...je...." !
Aie aie aie...

Écrit par : Comisetti | 26/11/2011

Rosset est peut-être jaloux de Noah ... Pourtant il nous a cassé les pieds dès ses premières interventions à la TV.

Écrit par : Mère-Grand | 26/11/2011

Federer-Tsonga, la pire finale possible
Ces Masters 2011 auront été un massacre jusqu'au bout...

Écrit par : Comisetti | 26/11/2011

Comme d'habitude, Tsonga le prétentieux s'est pris les pieds dans le tapis !
Ce Masters 2011 est vite à oublier !
Y'a rien eu de beau et de bon...

Écrit par : Comisetti | 27/11/2011

"Vraiment triste ce Maters 2011 :( On connait l'issue fatale !"

J'ai une solution pour vous...ne regardez pas vous ne serez pas agassé...

"Comme d'habitude, Tsonga le prétentieux s'est pris les pieds dans le tapis"

Je ne le trouve pas prétentieux mais on s'en fout...on juge que le jeux et les qualités tennistique...

Quant a Edmée...il fau reconnaitre que Rosset ou Madame Soleil avait vu juste contrairement à vous et histoire de Taureau...en même temps ce n'était pas dur...le bras gauche de Nadal est redevenu normal...

Comme dirai la marionnette de Philippe Lucas au guignols de l'info : "je suis pas pour le dopage mais c'est mieux avec sinon on se fait chier et puis c'est tout"

Écrit par : plume noire | 28/11/2011

On t'a demandé de commenter mon commentaire ?

Écrit par : Comisetti | 28/11/2011

Non heureusement sinon j'aurais été plus virulent! ;-)
Mais tu peux commenter mon commentaire... ca fera plein de petits commentaires! ;-)

Écrit par : Plume noire | 28/11/2011

Les commentaires sont fermés.