Google Analytics

09/07/2011

Coupe Davis: Federer et Wawrinka entre tambouille et brouet

images[4].jpgAbsente jusqu’au 18 juillet prochain, je n’ai pas eu l’occasion de voir notre duo tennistique de choc à l’œuvre dans la BernArena face aux Portugais d’opérette, dont j’ai cru comprendre qu’on se moquait abondamment dans le pays.

Apparemment bien m'en a pris, à en juger par les quelques lignes que j'ai pu lire ici ou là, évoquant la tambouille infâme mitonnée par Federer, encore plus indigeste que le brouet infect cuisiné quelques heures plus tôt par Wawrinka.

Il paraît toutefois que nos marmitons ont un peu épicé leur soupe dans le double enlevé en trois coups de cuillère à pot. Encore que cela ne devait pas être du 19 au Gault et Millau dans la mesure où ils furent breakés d’entrée sur le service du Vaudois.

Pour des ogres qui devaient bouffer tout cru les petits poucets lusitaniens, on est très loin, question pulvérisation totale, du tricycle proposé par Andy Murray à son adversaire luxembourgeois Laurent Bram! Du jamais vu à ma connaissance. Il est vrai que j’ignorais l’existence de ce joueur. A l’image de la belette écossaise sans doute.

Reste que la performance de nos Helvètes n’augure rien de très bon pour la suite. Parce que si c’est pour s ’exhiber de la sorte dans le groupe mondial, mieux vaut s’abstenir. Quand bien même le ridicule ne tue pas. Enfin, figurez-vous que Sa Grâce est prête à perdre des points ATP  pour mieux s’investir en Coupe Davis et tenter de décrocher le saladier d’argent.  

Vous me rétorquerez que mieux vaut tard que jamais, mais à mon humble avis, la légende va hélas juste reculer au classement et voir ce fichu saladier lui filer sous le nez. Franchement pas de bol en somme…  

Remarquez, on a les ogres qu’on peut. Et à ce propos, j’avais oublié de vous parler de la phrase désopilante du nouveau directeur sportif de Servette, l’ineffable Costinha. Portugais lui aussi d’ailleurs. Je sens que je vais enfin m’amuser cette saison avec le crampon genevois.

Ce brave Francisco Jose Rodrigues da Costa a ainsi décrété que l‘équipe est un géant qui se réveille. Ajoutant qu’à l’étranger c’est  «le» club que tout le monde connaît. Non mais on se pince. Parce que si les grenat sont des cannibales sur le point de sortir des plumes, je ne sais pas si vous réalisez l’état comateux du foot helvétique. Pour ne pas dire qu’il est encore carrément en hibernation en ce début d’été.

P.S. Vu que nos tennismen devront se rendre en Australie pour le barrage et qu'apparemment les voyages fatiguent excessivement le mythe, ce n'est pas demain la veille qu'on va pouvoir décrocher l'ombre du début du commencement d'une vague poignée de la fameuse coupe...  

 

 

19:33 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

A la fin du match, tous les joueurs tiraient la tronche : les gagnants comme les perdants.
Lors de l'interview aussi.
J'ai trouvé Federer cerné, peu réactif et peu sympathique malgré toute cette ferveur.
Ce n'était que le premier tour des matches de barrages et on aurait dit que c'était la finale du groupe mondial pour certains !
Ca ose penser que ça pourra(it) brandir le Saladier, on croit rêver.

Murray est aussi en barrages ?

Écrit par : Comisetti | 09/07/2011

Quand on ose dire que l'on a pas vu des matchs, la moindre des choses est de ne pas critiquer... Après quand Federer ne joue pas, vous lui tombez dessus et quand il joue... et bien pareil... bon esprit! Si vous aviez vu les matchs au moins peut-être auriez-vous pu voir que physiquement il était au bout du rouleau. Au moins l'Espagne comme la Serbie ou la Grande Bretagne ne passent pas eux leur temps à déblatérer contre leurs propres joueurs, qu'ils jouent ou pas, qu'ils gagnent ou pas... sans même jeter un coup d'oeil aux matchs qu'on se permet de dénigrer.
Après difficile pour Murray, qui est avec son équipe dans le groupe III (soit une division en dessous de celle des Suisses) de pouvoir faire un autre score vu qu'il jouait contre un joueur... même pas classé à l'ATP!

@ Comisetti: il ne s'agissait pas des premiers tours de barrages mais bel et bien du deuxième tour du groupe II. Mais bon... on ne peut visiblement pas et critiquer ses joueurs et savoir quels matchs ils disputaient.

Écrit par : bird | 09/07/2011

Pourquoi avoir fait jouer Federer et Wawrinka dans ce cas ? Les autres Suisses auraient battu les Portugais sans problème. On ne met pas l'équipe A contre ce genre de nation.

Écrit par : Comisetti | 09/07/2011

C'est la seconde zone et il leur reste un match en septembre pour retrouver l'élite l'an prochain.

Écrit par : Comisetti | 09/07/2011

Article plein de haine, trois rencontre sur trois de gagner, un seul set de perdu sur les dix de joué, je suis choqué de lire ce genre d'article. En suisse vous avez la chance d'avoir un sportif de la trempe de Federer, le critiquer de la sorte, de manière si virulente alors qu'il a gagné ses deux match c'est scandaleux. Vous auriez voulu que Stan et Roger mette neuf 6/0 aux protugais?

Écrit par : Bobby | 10/07/2011

Edmée, je souhaite vous féliciter. Vous êtes à l'image d'une majorité suisse : navrants. Moi-même qui suit Suisse, je me demande ce que deviendra notre pays avec ce patriotisme qui nous est tant "reconnu".

Ici, on vient se plaindre d'un non-massacre alors qu'on est sensé être tennistiquement supérieur, en tout logique.

Pourquoi ne vient-on pas plutôt se targuer de notre étonnante supériorité ? Le Portugal, c'est un climat pourtant plus approprié à la pratique de ce jeu. C'est un pays plus peuplé que le notre. Et pourtant, faisant fi de cela nous sommes bien meilleurs qu'eux.

Mais non, patriotisme suisse qui nous tient, il faut absolument se targuer de cet horrible perte d'un set, du fait qu'on n'ait pas assez bien joué.

Vous êtes comme mes voisins. Comme les types du dessus qui sont navrés de voir Federer perdre, raconter que tout est fini. Qu'il est fini. Les mêmes qui en 2008 crachaient dessus, pourtant n'étaient-ils pas aussi Suisses ?

J'ai honte d'être suisse - fréquemment - et cela à cause d'autres suisses tel que vous. On raconte que le patriotisme français est trop prononcé, et bien, pardonnez-moi, je préférais 10.000 fois qu'on ait de tels personnages " exubérateurs " au commentaire de nos chaînes que nos actuelles chèvres nationales.


Bien à vous ( en espérant ne pas revoir du moins ce genre d'articles sur le blog ),

Un adolescent de 17 ans.

Écrit par : Adr | 10/07/2011

je trouve cet article vraiment honteux roger et stan ont gagnés et vous osez encore critiquer r federer etait vraiment très fatigué à bout physiquement il suffisait de le voir pour le savoir avoir une légende du tennis pareil en suisse et trouve le moyen de le dénigrer comme ça je trouve cela navrant

Écrit par : liva | 10/07/2011

A tous les commentateurs : ne vous énervez pas, Edmée pond des exercices de style, proposant les surmons les plus méchants possibles pour tous les sportifs. Elle espère gagner ainsi le concours du "Commentateur sportif le plus ridicule".

Écrit par : gamine | 10/07/2011

Federer n'a peu eu de vacances depuis...... euh.... depuis...... pas eu de vacances cette année en fait, et même depuis la fin d'année dernière où il a enchaîner le masters (qu'il a gagné, donc plus éprouvant)avec le "début" de saison 2011. Enfin, pour écrire de tels propos convaincants, vous devez faire du tennis pro et nous dire que s'entraîner chez soi compte pour des vacances... Au tennis pro, les joueurs s'entraînent extrêmement dur, et ont une pression constante. Votre joueur suisse est étonnant d'être rester aussi longtemps au sommet et de le rester encore.

Federer a joué à 5%, presque la même chose pour Stan. Parce qu'il n'y avait pas de danger, et parce que contrairement aux deux autres joueurs, ils avaient joué beaucoup plus de 3 petits matchs officiels dans la saison (oui oui les Portugais ont disputé environ 3 matchs). Le résultat est là : ils ont gagné 3-0.

Complimentez Murray autant que vous voulez, il n'aura jamais le palmarès de Federer...... ça ne lui fera ni chaud ni froid.

Federer est un exemple de Fair-Play et doit être le joueur le plus présent pour ses fans. Je vous envie d'avoir un tel joueur, mais le sentiment nationaliste a chez vous un effet contraire.... Trop d'attentes, une vue brouillée qui essaye de trouver des défauts inexistants.

Écrit par : Mara | 10/07/2011

Merci au jeune @adr pour son commentaire rafraichissant!
Assumez vos vacances, Edmée, et abstenez-vous de faire des commentaires sur ce que vous n'avez pas vu. Je vous l'ai pourtant déjà dit. A cette période de l'année, vous devriez parler de la coupe du Monde féminine de foot si vous avez la possibilité de la visionner. Superbe France-Allemagne. Pas vu les 1/4 France-Angleterre et Allemagne-Japon qui valaient leur pesant de cacahuettes, paraît-il.
Les héros sont fatigués. Une coupe Davis (en plus un 2e tour de barrages) juste après un Grand Chelem, il ne faut pas trop en demander. Federer est d'habitude déjà en vacances. Voyez Djokovic qui renonce à un simple et s'étale en 3 sets avec son compère Zimonjic (excellent joueur de double) face à une paire d'obscurs Suédois au fin fond du classement ATP. Voyez aussi les vedettes du foot masculin (Messi,...) qui jouent les prolongations. Les Argentins et les Brésiliens sont, paraît-il pitoyables, en Copa America.

Écrit par : vigogne | 10/07/2011

Tous ces amoureux de Federer, mais c'est... magnifique :=)

Écrit par : Comisetti | 10/07/2011

Et on voit encore que tous les Suisses ou ceux qui baisent les pieds du Suisse n'ont aucun humour et ceux comme lui, coincés et sans joie de vivre...

Écrit par : Comisetti | 10/07/2011

Edmée, c'est magnifique de vous lire car vous écrivez ce que les autres journalistes n'osent pas. Ils ne trouvent pas les mots qui conviennent car il doivent utiliser en permanence la brosse à reluire et à lire les commentaires ci-dessus ; c'est très demandé
mais ce qui me ravit particulièrement c'est de lire les commentaires de votre blog et là on sent bien que les sportifs de salon qui lisent l'équipe et Pif magazine vous en veulent vraiment et surtout on se rend bien compte que "eux ils savent".
que du bonheur

Écrit par : pralong | 11/07/2011

Pralong, mais tu lis dans mes pensées...

Écrit par : Comisetti | 11/07/2011

Les commentaires sont fermés.