Google Analytics

22/06/2011

Wimbledon: un Italien de trop pour un Wawrinka pitoyable

132177_l-americaine-venus-williams-a-wimbledon-le-20-juin-2011[1].jpgCela m’apprendra à tenter le compliment. Pour une fois que je félicitais sans arrière-pensée Wawrinka de sa performance d'entrée de jeu à Wimbledon, allant jusqu'à le trouver plus convaincant que son maître Federer, j’en suis pour mes frais .

Il a en effet fallu que le pauvre homme me démente illico presto en s’écrasant misérablement devant l’Italien Bolelli, non seulement 116e mondial, mais repêché au troisième tour des qualifications. De quoi supposer qu’être affligé à la fois des syndromes suisse et vaudois ça ne vous facilite pas franchement la vie sur un court. Gazonné de surcroît...

La prestation de Stanislas fut encore plus pitoyable que celle, chez les dames, de l’aînée des Williams, qui affrontait la quadra Kimiko Date-Krumm. Tellement courageuse la petite Japonaise qu’elle aurait carrément mérité de rafler la mise, destabilisant comme jamais la  grande Américaine par ses coups aussi fins qu’intelligents.

Finalement Venus, même en n’en menant pas bien large, s’est pourtant logiquement imposée. Cela dit on ne sait pas trop ce que vaut vraiment cette victoire. Sa rencontre contre l’Espagnole Martinez en seizièmes de finale nous informera peut-être davantage sur sa forme et l’état de son tennis.

Mais au cas où la gazelle aux jambes interminables poursuivrait sa route vers les sommets, prions pour qu'elle ait de quoi s’habiller autrement. Parce que comme d’habitude elle provoque le buzz avec ses fringues. Toujours assez nulles d’ailleurs. Sinon fatales.

Il y a dix ans, à Melbourne, un excentrique deux-pièces avec un soutien-gorge totalement inadapté, d’où jaillissait un sein rebelle à chaque service, lui avait fait friser l’élimination au premier tour. Et fini par lui coûter la demi-finale au profit de Martina Hingis.

Après le style French Cancan à l’US Open, c’était l’ébullition sur le Central à Roland Garros l’an dernier, où Venus évoluait en robe de dentelle façon Moulin-Rouge, découvrant une culotte chair qui donnait l’impression qu’elle était cul nul. Notamment lors de ses ravageuses incursions au filet.

Rien de sexy en l'occurrence. Il ne reste pas moins à espérer qu’elle ne nous infligera pas tour après tour son accoutrement ridicule en forme de barboteuse croisée avec un baby-doll, avec manches pendantes incorporées genre fourreau pour bec de pélican frileux. Bref d’un moche, je ne vous raconte pas!

21:46 Publié dans A la volée | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Venus a des circonstances atténuantes, elle qui n'a plus joué depuis janvier et Serena depuis son sacre à Wimbledon l'an passé. Effectivement, la prestation de Venus m'a bien fait peur et je crains le pire face à l'expérimentée Martinez Sanchez. Quant à moi j'aime la tenue de Venus et je serais fort aise de voir Venus cul nul :)

Selon M. Droz, Simone Bolelli est un baby Roger (Federer), tout comme Dimitrov (plus près de nous mais dont les résulats actuels laissent pantois), comme Ancic est un bébé Ivanisevic. En tout cas, il est chou, l'ami Simone, tout comme l'était le retraité Mario Ancic.

Écrit par : Comisetti | 22/06/2011

Malgré tout le bien que je pense du jeu de Kimiko Date et de son courage, la victoire de Vénus était­ inéluctable. Un grand service d'un côté et un piètre service de l'autre côté. Sur la longueur, le match a logiquement penché du côté de l'Américaine.
Mais Vénus va de nouveau en voir de toutes les couleurs au prochain tour face à Martinez Sanchez, une­ Espagnole... serveuse-volleyeuse (que je n'ai jamais vu jouer mais c.o.nnais de réputation)! Je crois­ même que l'Espagnole l'avait battue il y a 1 ou 2 ans dans un Grand Chelem, peut-être à Roland Garros.

Écrit par : vigogne | 22/06/2011

Quant à Wawrinka, on a retrouvé le joueur d'avant l'été 2010: passif, défensif, lent au démarrage. Le voir recevoir le service adverse sur gazon 2 mètres derrière la ligne de fond .... comme Gasquet contre lequel il n'aurait pas fait le poids au tour suivant.

Écrit par : vigogne | 22/06/2011

Un grand merci à Edmée car en voyant l'accoutrement de dame Vénus je cherchais le terme pour désigner un tel vêtement rappelant les pin up pour marin esseulé des années 50.

Et voilà : la barboteuse !

Écrit par : Hypolithe | 23/06/2011

Les commentaires sont fermés.