Google Analytics

19/03/2011

Deux Globes parce que je le vaux bien!

Découvrant Wawrinka amoureux d’une belle Vénézuélienne six mois à peine après avoir quitté sa femme, incontestablement l’info la plus importante de ces derniers jours... les fans de Stan étaient évidemment curieux de savoir quel effet aurait ce nouvel état psychologique sur son duel avec Rodgeur dans le désert californien.

Mais si cela lui a suffi pour opérer une spectaculaire remontée contre Davydenko, puis de dompter Cilic avant de revenir furieusement sur Berdych, le Vaudois a considérablement manqué de passion (ce qui pourrait inquiéter l’élue de son cœur Estefania Acosta-Rubio), pour dominer la légende.

Suite à sa victoire laborieuse face au bébé américain de 18 ans Ryan Harrison en huitièmes de finale, Federer n’a fait qu’une bouchée de son adversaire, plus complexé que jamais face au maestro. Pourtant, en dépit de la facilité avec laquelle le Bâlois a rejoint Djokovic en demi-finales, je ne suis toujours pas convaincue par son niveau de jeu. Il devra indiscutablement drôlement l’élever pour espérer venir à bout de sa stupéfiante bête noire, intouchable depuis le début de l’année.

Et le mythe helvétique n’est pas le seul à avoir du souci à se faire. En admettant que Nadal dispose de Del Potro dans l’autre partie du dernier carré, la route sera encore longue pour soulever le trophée. Surtout après avoir regardé le taureau de Manacor ahaner comme une bête blessée dans un match remporté in extremis au tie-break de la troisième manche contre le géant croate Karlovic. Actuellement 239e au classement et toujours aussi dépourvu de coups saignants en-dehors d’un service canon.  

Musique de très proche avenir que tout cela. En attendant, quelques mots encore sur les exploits de la flèche des Bugnenets. Je sais, SuperCuche pas touche, mais tant pis, quitte à me voir traitée de Zemmour genevoise ou priée cavalièrement de retourner à mes casseroles par les machos de service.

Certes, je ne nie pas ses grandes qualités de skieur. Mais en l’occurrence le Neuchâtelois peut remercier le ciel et donc les conditions météo, qui ont d’abord permis le maintien de la descente, et ensuite l’annulation du super-G. Sinon c’était simplement tintin pour la palme dans le premier cas étant donné qu'il avait 14 points de retard sur Walchhofer, et pas du tout certain dans le second. Il suffit de se rappeler Bormio en 2008, où le brave Didier, nanti de 99 points d’avance, avait échoué d’un cheveu dans la discipline à force de tirer sur le frein à main.

Nul doute toutefois qu’il doit penser in petto: deux Globes parce que je le vaux bien. A l’image de Ted Ligety qui a décroché le cristal du géant sans combattre. Et surtout de Maria Riesch, qui a pareillement raflé la Coupe des Coupes sous le nez d’une Lindsey Vonn en colère, trouvant injuste de ne pas rattraper ces épreuves supprimées.    

Pour en revenir au champion suisse, s’il se la pète un peu je reconnais qu’il se montre généreux. Il a en effet offert sa prime de 8500 francs aux sinistrés japonais. Une initiative, soit dit en passant, de l’Américaine Julia Mancuso, qui a d’ailleurs doublé la mise. Rendons à César ce qui lui appartient.

 

12:45 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Nole no 2 mondial encore :)

Écrit par : comisetti | 20/03/2011

Dolgopolov et Malisse battent Federer et Wawrinka en finale du double
*********************************************************************
Ce qu'ont fait Dolgopolov et Malisse dans ce tournoi est grandiose : ils ont battu les frères jumeaux Bryan no 1 mondiaux, les frères Murray puis les dorés des J.O.
La classe ! Avec le sourire tout au long du match, même lors des doubles fautes. Prenez-en de la graine les Suisses !

Écrit par : Comisetti | 21/03/2011

Très drôle, le tsunami de commentaires sur l'édito précédent! A croire que les cataclysmes naturels émettent leurs ondes (négatives) jusque par chez nous. Pendant que certains essaient de survivre, d'autres s'étripent....
La plupart des éditos de cette blogueuse routinière ne méritent et ne soulèvent aucuns commentaires tellement ils se veulent de l'humour au second degré alors qu'ils ne sont finalement que bêtises au premier degré. Un résumé banal de l'actualité sportive au service d'un talent d'écriture avéré. Un exercice d'automasturbation journalistique.
Désolé de voir Hypolithe (intolérance, mépris) s'abaisser au niveau du comiquesetti de service, un parasite incapable d'aligner plus d'une ligne et qui dénigre tout ce qui bouge: sportifs (suisses) et internautes. Mais pas un neurone disponible pour argumenter. Il a dévoilé qu'il n'était pas suisse. Sans doute un spécimen étranger qui vit en Suisse (et en profite) et qui dénigre tout ce qui est suisse. Abject. Je précise que je n'ai rien contre les Etrangers (je le suis en partie). Mais il ne me viendrait pas à l'idée de dénigrer mon pays-hôte, où que se soit.

Écrit par : vigogne | 21/03/2011

Que veux-tu Vigogne, malheureusement il existe des gens dans ce bas monde qui atteignent une certaine jouissance dans la provocation pour combler leur cruel manque de savoir-vivre et leur emmerdemment maximum dans la vie. Quand à Edmée, elle tente de timides essais provocatifs qui ne font mouche que lorsqu'elle sort des inexactitudes et des erreurs grossières de jugement. Tout n'est pas mauvais dans ce qu'elle écrit, mais elle a beaucoup de difficulté à prendre du recul dans certaine intervention. Peu importe qu'elle aime ou n'aime pas Cuche, Federer et autres, ce n'est pas le débat, et les gens s'en contrebalanceraient. On peut être pamphlétaire sans affirmer des choses inexactes. Mais ça, c'est un autre problème, et ce n'est pas donné à tout le monde...!

Écrit par : Blecte | 21/03/2011

@ Blecte ma devise :

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto

Écrit par : Hypolithe | 21/03/2011

Ah ah ah ! N'importe quoi ! C'est bien, tu as bien appris ta leçon, tu peux retourner jouer maintenant. On t'appelera quand tu aura un peu grandi !

Écrit par : blecte | 22/03/2011

Vincit aliquando cupiditas voluptasque rationem.

Écrit par : Hypolithe | 24/03/2011

@Hypolithe
Et faire preuve de personnalité, au lieu de pomper le Gaffiot, non?

Écrit par : Ifos sceptique | 24/03/2011

Auriez-vous besoin de chaux vive pour curer votre fosse septique ?
A titre informatif, parmi les candidats genevois et vaudois aux prochaines élections communales, vous trouverez certainement un candidat prêt à se métamorphoser en curafifi.

Écrit par : Hypolithe | 25/03/2011

Les commentaires sont fermés.