Google Analytics

02/08/2010

Trop formidables pour être Français...

Objectif dix médailles, résultat dix-huit dont huit en or. Dont évidemment les plus décoiffantes, celles de la nouvelle coqueluche hexagonale Christophe Lemaitre, illico presto labellisé l’Usain Bolt du cru.
Ne se contentant pas d’être le seul Blanc descendu en-dessous des dix secondes au 100 mètres, l'éclair d’Aix-les-Bains s’est donc payé le luxe de rafler l’épreuve à Barcelone, empochant dans la foulée le 200 et le 4x100. Devenant ainsi également le premier sprinter doré de la sorte dans des championnats d’Europe d’athlétisme.
Sans oublier les filles, à commencer par la phénoménale Myriam Soumaré dans les mêmes disciplines, ou encore  le sauteur en hauteur Renaud Lavillenie, bien mal nommé pour faire de si belles choses. En plus pas âpre au gain comme les autres cadors. Tandis que ces rapiats font monter la barre d’un centimètre pour gagner des sous, ça ne lui traverse pas l’esprit à «Terminator». Il veut juste marquer les nôtres…
Bref, la France  ivre de bonheur a non seulement les yeux de Chimène pour ses champions, mais se sent carrément sur le toit du Vieux- Continent avec toutes ces palmes. Et face à ce retentissant triomphe historique, les médias ne peuvent évidemment s’empêcher de songer à un récent fiasco, encore plus  retentissant. Par exemple, à l’image du Figaro.fr, ils demandent aux internautes si  la moisson  de médailles en Espagne leur fait oublier la déroute des Bleus au Mondial sud-africain.
Alors que quelques-uns haussent les épaules en estimant que poser la question c’est déjà y répondre, certains  se montrent beaucoup plus sceptiques. Voire inflexibles. Comme ce chat très échaudé pour qui rien ne peut effacer la honte et que pour retrouver un sentiment de fierté dans le foot, il faudrait d’abord que Laurent Blanc qualifie son équipe. Puis gagne l’Euro 2012. Ce dont il doute fortement, le sélectionneur ayant annoncé qu’il ne se priverait pas forcément de footeux par qui le scandale est pourtant arrivé.
Pour d’autres, le ballon n’a strictement rien à voir avec l’athlétisme et ils jugent l’interrogation stupide. Je dois reconnaître que je suis assez d’accord avec eux.J’irais jusqu’à dire qu’ils sont tellement formidables ces athlètes tricolores, que j’ai  du mal à concevoir qu’ils sont Français!
Cela me rappelle d'ailleurs Federer. Jusqu’au dernier Open d’Australie, je peinais dur à imaginer qu’il fût Suisse entre ses seize Grands Chelems et sa pêlée de victoires en Masters Series. Hélas, j’avoue qu’il ne cesse de se rapprocher dangereusement de l'homo helveticus depuis. Et bien que Sa Grâce ait enfin daigné faire preuve d’humilité en s’adjoignant momentanément un coach pour tenter de briser le signe indien, histoire de réduire le nombre croissant de bêtes noires qui lui piétinent les baskets, je me prends à douter sérieusement de ses possibilités à regagner un tournoi majeur. Tout en espérant follement le contraire.

16:03 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

C'est bien vu de jouer avec les clichés. D'autant plus qu'ils ne dépassent guère le ras l'front de vos consœurs et confrères des deux pays, notamment les commentateurs sportifs. Mais votre style et votre finesse attestent de votre qualité de journaliste et vous place largement au-dessus de la mêlée.

Je vous tends néanmoins une perche: merci de prendre encore plus de hauteur dans votre article, surtout avec Lavillenie!

Écrit par : Marc | 02/08/2010

C'est bien vu de jouer avec les clichés. D'autant plus qu'ils ne dépassent guère le ras l'front de vos consœurs et confrères des deux pays, notamment les commentateurs sportifs. Mais votre style et votre finesse attestent de votre qualité de journaliste et vous placent largement au-dessus de la mêlée.

Je vous tends néanmoins une perche: merci de prendre encore plus de hauteur dans votre article, surtout avec Lavillenie!

Écrit par : Marc | 02/08/2010

Ce qu'il peut y avoir de commun entre le foot et l'athlé, c'est d'abord la glorieuse incertitude du sport. Qui fait qu'après avoir passablement brillé au plus haut niveau en athlé, notamment en sprint et en relais (bien plus souvent qu'en foot) l'équipe de France sort brillamment de trois années de disette redoutable !
C'est ensuite le délicat équilibre entre l'ego d'individus avides d'or et vite starisés et l'esprit d'équipe qui fait la force du clan, une mayonnaise qui doit beaucoup à l'encadrement. Le très sympa Yani Delouz, ex-vice champion olympique de lutte dans le cas de l'athlé et Aimé Jacquet dans le cas du foot, ce qui souligne aussi la nullité suffisante de son remplaçant.
C'est encore que la France de 98 était l'organisatrice et avait préparé comme il se doit, des années en amont, ce succès, par un maillage serré des talents enfantins, puis par leur suivi attentif. Faut-il rappeler qu'en 2012, la France comptait organiser les JO et avait commencé à s'y préparer. C'est cette génération-là qui arrive au pouvoir aujourd'hui. Ce qui nous promet de belles empoignades à Londres avec les citoyens d'Albion dans deux ans !
C'est enfin le constat de la force que peut avoir un groupe soudé de "morts de faim" comme le dit Lavillenie, comme l'était aussi le collectif de 98, loin, très loin du club de stars repues et imbues d'elles-mêmes du dernier mondial, ou les starlettes championnes du monde du relais 4x100 de 2003 à la régulière (devant les Etats-Unis et la Russie) qui se sont ensuite évaporées dans des querelles d'ego... Et dont les deux survivantes les plus titrées, Christine Aron et Muriel Hurtis, redevenues humbles, se sont contentées de faire leur job au mieux dans les relais, pour filer un coup de main aux gamines...
La solidarité efficace, ce n'est pas le piquet de grève syndical avec gros bras au portillon, c'est l'amitié et le respect. Et l'emmurage des riches dans leur tour d'ivoire risquent de leur coûter très cher, s'ils ne se réveillent pas.
A part ça Edmée, comment va ta SC grise ? L'embrayage est-il toujours aussi délicat à manier ?

Écrit par : sportif en chambre | 03/08/2010

Les commentaires sont fermés.