Google Analytics

01/07/2010

Ces stars qui ne servent à rien

On a beaucoup glosé ces derniers jours sur la nullité crasse des arrogantes vedettes tricolores détruites par l’oseille. Mais il y en a d’autres que le fric n’arrange pas spécialement non plus dans ce Mondial. Et notamment trois cadors que les fans subjugués ne cessent  de porter aux nues  et qui devaient figurer parmi les nouveaux dieux de la compétition sud-africaine.

Je parle évidemment  de Cristiano Ronaldo, footeux le plus cher et fier de l’être, davantage  préoccupé de son gel capillaire que de faire trembler les filets adverses, de Wayne Rooney, la bête du championnat anglais, ainsi que de Lionel Messi, lutin magique le mieux payé de la planète. Les deux premiers, se contentant de hanter les pelouses  sud-africaines de leur fantomatique présence, ont largement contribué, par leur impuissance,  à la mortifiante défaite du Portugal et de l’Angleterre en quarts de finale. Tandis que le troisième, pas franchement mauvais mais pour le moins quelconque, a bien peu pesé jusqu’ici sur les victoires de l’Argentine.

Du coup je les estime tout juste dignes de s’exhiber chez les Bleus. Avec Federer en guest star! Et encore si on veut de lui, dans  la mesure où, prématurément terrassé sur le gazon de Wimbledon, il figurera  dès lundi prochain et pour la première fois, depuis le 10 novembre 2003, au troisième rang  derrière Nadal et Djokovich. La honte en somme.

Et les choses risquent de s’aggraver à l’US Open. Mais il paraît que Sa Grâce souffrait de la cuisse. Elle avait toutefois avoué lundi s’être enfin débarrassée de cette lancinante douleur. Et sans doute ne serait-elle pas revenue en cas de succès. Cela dit, sans excuser la piteuse performance de la légende, je dois avouer que je l’ai trouvée fort peu alerte face à Berdych, aussi mignon que redoutable.  

Pour en revenir au foot, nos voisins surfent toujours aussi maladroitement sur le psychodrame de ses joueurs pour se faire remarquer. Et là franchement j’hallucine  à l’idée que l’ex- chef Jean-Pierre Escalettes et l’ex-sélectionneur Raymond Domenech ont été priés de venir expliquer le fiasco sud-africain nuisible à la grandeur de la France, devant la commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale. Pourquoi pas devant la Cour de justice, tant qu’on y est?

 Naturellement, les députés n’ont rien appris. Cela n’étonnera personne, vu l’inanité de l’affaire. Il s’agissait juste d’une guignolerie de plus pour énerver la FIFA, qui s’inquiète de l’ingérence des politiques français dans les histoires sportives. En dépit des dénégations répétées de Roselyne Bachelot, qui ne s’est pourtant pas gênée pour appeler le boss à la démission…

Décidément, il n’y a que les Français pour se ridiculiser de la sorte sans s’en rendre compte. Imaginez un instant qu’une commission du National demande à Peter Gilliéron, le pendant suisse d’Escalettes,  et à Ottmar Hitzfeld de les briefer sur les stupides échecs qui ont écorné l'image helvétique, après avoir réussi à battre l’Espagne. C’est vraiment du plus haut comique !

 

08:18 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Sachez qu'en Russie, les responsables de l'équipe olympique ont dû s'expliquer devant la Douma pour leur piètre performance aux derniers JO. Ce n'est donc pas une spécialité française.. C'est juste que certains pays valorisent la performance sportive plus que d'autres...

Écrit par : asdf | 01/07/2010

Chère Edmée,

J’apprécie fort vos remarques concernant les trois zigomars appartenant à la clique des tire-au-cul diplômés.

Enfin, depuis hier matin les drapeaux portugais ont disparu des fenêtres et balcons. Or, comme aucun Espagnol n’habite dans le coin, j’ai pu passer d’excellentes nuits déjà que les Italiens affichent profil bas depuis de longs jours.

Par contre je suis offusqué par l’arrogance et le manque d’éducation et de savoir d’une des filles Williams à Wimbledon.
Comme le veut la coutume elle portait une tenue blanche mais son arrière train de cheval de trait était orné d’une grosse culotte écarlate.
N’était la couleur de sa peau je pensais voir le portrait de la reine Victoria.

Écrit par : Hypolithe | 01/07/2010

Hé, Edmée, critique pas mon Ronaldo, il est adulé et c'est le plus beau

Écrit par : Ronaldinette | 01/07/2010

Tu as fait une faute : c'est Djokovic !

Écrit par : comisetti | 01/07/2010

Hypolithe, reste poli avec Serena.
En plus rien à voir avec l'article.
Merci

Écrit par : comisetti | 01/07/2010

je ne suis pas d'accord pour Mesi.
Je le trouve sacrément utile pour l'Argentine.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 02/07/2010

@ comisetti aucune raison d'user de politesse avec cette conductrice de camion de chantier Euclid de 300 tonnes !
Elle et sa sœur ont tué le tennis féminin !

Écrit par : Hypolithe | 02/07/2010

Messi a été le meilleur joueur sur le terrain lors du premier match contre le Nigéria même si il n'a pas marqué. Sa surveillance par ses adversaires permet à ses partenaires presque aussi talentueux que lui (Tevez, Inguan, Milito, Aguero) de marquer. Il n'est donc pas quelconque.

Les soeurs Williams? Vaste débat.

Un seul élément à leur décharge: elles sont cultivées (pour des citoyennes USA) et elles ont appris le français.

Par contre, elles appartiennent à une secte que je ne nommerai pas pour ne pas faire sa pub.

C'est vrai qu'elles ont tué le tennis féminin. On ne peut pas leur en vouloir d'être baraquées et de servir à 200 km/h bien qu'en tant que sportives américaines elles se sont nourries au coktails "survitaminés". Il faut savoir que la WTA (Woman Tennis Association) à l'habitude depuis toujours de linger son linge sale en famille (logique pour des femmes). Quand une joueuse nantie s'avère positive, la WTA leur demande de faire un break de disons 1 à 6 mois en prétextant une blessure. Les Williams sont donc souvent blessées (par ce biais mais aussi parfois à cause de leur style Terminator très mauvais pour muscles et ligaments) ou clament des hobbies prenants et donc un manque de motivation. C'est surtout la spécialité de Serena.

Soit, leur physique "avantageux" a obligé la concurrence à se doter d'une condition physique hors pair digne d'une profesionnelle. Il n' y a pratiquement plus de Aranxia Sanchez dans le top 100 (à part Bartoli) et l'Espagnole n'aurait pas voie au chapitre avec le niveau actuel. Et quand une Timea Baszinski aura compris ça, elle pourra ambitionner de rentrer dans le top 30 au lieu de pratiquer la méthode Coué.

Malheureusement, le style "tir au pigeon" des Williams continue à entretenir ce style de lobotomisés du cerveau (pléonasme) qui règne de main de maître sur le circuit féminin.

EEDMEE, votre critique sur Schiavone avant sa victoire à Rolland Garros était malheureuse. Cette fille a été no 1 ou 2 italienne pendant 10 ans, régulière entre la 10e et 30e place. Et demandez aux Françaises (Mauresmo en tête) les tourments qu'elle leur a causé en Fed Cup!
Stosur était largement favorite de la finale après son tableau de chasse et son jeu surpuissant mais tout aussi attrayant! J'ai cru qu'elle allait massacrer l'Italienne. Le problème, c'est que Stosur a eu un AVC (accident vasculaire cérébral) ou un court-circuit neuronal transitoire de 1h30, à cause de la pression mais surtout parce qu'elle n'a pas su changer de tactique (en fait comme toutes les autres elle n'a qu'un système de jeu!) face à l'intelligence et la variété des coups de la transalpine. Bravo Schiavone!

Pour en finir avec les Williams, lorsque leur tir au pigeon reste dans les lignes de jeu, elles gagnent 6/1 6/1 et se déclarent invincibles et injouables. Quand leurs rafales vont dans les bâches ou dans le filet (et qu'elles perdent), elles disent avoir été nulles. Ce n'est jamais le mérite de leur adversaire gagnante. Trait de caractère d'ailleurs typiquement féminin sur le circuit.
Hier, Serena n'a battu Kvitova que grace à son service et son expérience face à une néophyte que je ne connaissais pas, même de nom avant le tournoi!

A chaque début de tournoi, je ne souhaite qu'une chose, c'est que les Williams disparaissent le plus vite possible. Idem pour Sharapova.

Écrit par : vigogne | 02/07/2010

Bertrand Buchs : Tu es navrant ! Un tournoi sans Serena, c'est un tournoi minable ! C'est la plus belle no 1 mondiale qui soit

Écrit par : Comisetti | 02/07/2010

vigogne :
Les T. de J. n'est pas une secte et elles n'en font pas partie.
Si vous préférez Hinggis ou Mauresmo, libre à vous !
Si Schiavone t'excite, va te faire du bien sur sa photo !
Quant à moi, c'est Roger et Wawrinka que je veux voir sortis au premier tour

Écrit par : Comisetti | 02/07/2010

vigogne est une personne mal dans sa peau, qui bave devant Federer et qui critique tous les autres joueurs.
Elle est vulgaire, grossière et insulte les pseudos ici gratuitement.

Écrit par : comisetti | 02/07/2010

Désolé, le message d'avant était pour Hypolithe, pas Buchs.

Écrit par : Comisetti | 02/07/2010

Les commentaires sont fermés.