Google Analytics

25/06/2010

Les Rouges virent au rose très pâle

Eh bien, c'est une chance que saint Ottmar, le meilleur des entraîneurs, savait ce qu’il devait faire. En clamant même que c’était un gros avantage. Sinon, je me demande ce qui serait arrivé à ces malheureux Rouges!
Soyons sérieux, cet échec attendu n’est ni retentissant ni cuisant. Depuis le début du Mondial, la plupart des spécialistes critiquent vertement une Suisse incapable de marquer des buts. Et soudainement on imaginait qu’elle allait en mettre deux au Honduras les doigts dans nez.
Vraiment folklorique. Remarquez, cela évitera au moins de noircir inutilement du papier, contrairement à ce qui se passe chez nos voisins. En effet, on maintient fermement la pression avec Henry chez Sarkozy, puis à Canal, ou encore Eric Abidal sur TF1, tous deux prétendument avides de s’épancher.
Question grand déballage cependant, les curieux peuvent repasser. Ils ont juste appris que ce brave Thierry en avait drôlement gros sur la patate.
Il s’est senti exclu d’une tribu qui ne lui manifestait plus le moindre respect, figurez-vous. «Limite c’est moi qui dois porter les sacs», remarquait-il plein de rancœur. Pauvre chéri, quelle humiliation douze ans après avoir emmené la France au sommet!
Je me moque, mais je dois à nouveau constater qu’aucune autre équipe n’est capable de provoquer un tel séisme en étant si nulle. Prenez par exemple l’Italie. Championne du monde en titre, elle a été à son tour virée comme une malpropre, terminant aussi dernière de son groupe.
De quoi enflammer les esprits en principe. Que nenni. Car la différence, c’est qu’en dehors de la Péninsule, personne n’en a cure de la piteuse sortie de la Squadra Azzurra. Le sélectionneur prend la responsabilité du naufrage, basta cosi!
Mais moi , il y a une chose qui m'éclate. Pendant que les médias hexagonaux s’accrochaient furieusement à leurs footeux clownesques, deux de leurs compatriotes accomplissaient un fantastique exploit.
Je veux évidemment parler de Nicolas Mahut qui, avec John Isner, marquera peut-être à jamais l’histoire du tennis. Pour la simple beauté du geste, de surcroît, tant il était évident que le vainqueur de ce match de folie, plus cuit qu’une carotte, n’allait pas franchement en profiter par la suite.
Sans oublier le 57e titre de championne de France de l’inoxydable Jeannie Longo à 51 ans. Performances anecdotiques toutefois en regard d’une débâcle certes honteuse, mais qui n’en est finalement que plus juteuse en faisant grimper les audiences. Dans le fond c’est la seule chose qui compte, non?

22:57 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Vous parlez des fonctionnaires ayant finit leur chemin de croix pseudo-gaucho dans les filet de la bureaucratie ?

Écrit par : Corto | 27/06/2010

Désolé pour le BUG sur l'article précédent. C'était à l'insu de mon plein gré comme dirait le survitaminé Richard Virenque de l'époque.

Comme je l'avait dit, le résultat de la Nati était cousu de fil blanc. On ne peut reprocher à Hitzfeld qu'une erreur de coaching (11 de base). N Kufo était cuit. Un gars comme Padalino aurait amené un semblant de vivacité. Du sang neuf n'aurait pas fait de mal après 2 batailles défensives usantes (voir le kilométrage record de nos marathoniens). La prudence absurde des 1ères 60 min était-elle le fait des joueurs ou une consigne du coach? Il aurait fallu démarrer pied au plancher quitte à gagner 3-2 ou 4-3 (qualification en poche aux nombres de buts marqués). Celà aurait poussé les Espagnols et les Chiliens à s'étriper avec le KO pour l'un des deux. Après le but chilien, il n'y a avait plus de match vu que dans ces conditions la Suisse toujours à 0-0 devait gagner par 2 buts d'écart.

Dans ce Mondial, la chance ou la réussite sourit aux audacieux (Corée du Sud, Japon, Ghana, USA, Mexique, Allemagne et Chili). Personne ne regrettera La France en premier lieu, Italie, Suisse, Grèce et Côte d'Ivoire.



Jeannie Longo est une sportive et une .... femme extraordinaire. Il y a moins d'un an, j'ai lu un numéro de l'Equipe Magazine qui lui était dédié. Elle avait pondu entre autres un édito qui avait marqué les esprits sur sa conception du sport de haut niveau.

Écrit par : vigogne | 27/06/2010

Tu sais lire vigogne ? :)

Écrit par : Comisetti | 28/06/2010

Ta réponse résume tout... Comiquesetti, occupe-toi de ton cul et de ta tête de malade (C'est ton miroir qui te parle).

HUG = hôpital universitaire genevois, donc pour les malades... Sinon,il y aussi le CHUV. Ah, oui, j'oubliais que tu étais inculte. CHUV = Centre Hospitalier Universitaire Vaudois.

Va rejoindre tes semblables par exemple sur le forum tennis de sportvox. Tu pourras te défouler et y croiser des spécimens aussi déments et débiles que toi, des anti-Federer comme toi mais autant de anti-Nadal. bref, des spécimens ANTI comme toi.

Si tu veux un tant soit peut diminuer ton incommensurable ignorance crasse, va acheter un dictionnaire (sans doute un objet qui t'est inconnu) et tu verras qu'une vigogne peut-être mâle ou femelle.

Tu ne mérites qu'indifférence à partir de maintenant...

Écrit par : vigogne | 29/06/2010

FIFA = MAFIA

L'arbitre suisse Massimo Busacca, grand favori pour diriger la finale, a décidé avec justesse (avec courage au vu de ce qui suit) d'accorder un pénalty aux Uruguayens et d'expulser le gardien sud-africain comme le règlement l'exige. Il n'a bizarrement plus arbitré depuis ce 16 juin. Ce mardi, une dépêche nous apprend qu'il est éliminé pour le reste du Mondial!

Une preuve supplémentaire que la FIFA fait tout pour favoriser le pays organisateur ainsi que les grandes nations du football pour lesquelles les décisions litigieuses sont toujours en leur faveur.

Dans ce triste exemple, c'est sans doute l'Afrique du Sud (gouvernement, fédération, sponsors, comité organisateur?) ou les sponsors de la FIFA qui ont fait pression sur cette FIFA corrompue jusqu'à la moelle, avec son président Sepp Blatter qui se pavane dans son standing de chef d'état.

Écrit par : vigogne | 29/06/2010

Au fait, Comiquesetti, plus la peine de me harceler, je ne te lis plus depuis mon premier mail du jour! La seule réponse à la bêtise est l'indifférence...

Écrit par : vigogne | 29/06/2010

Les commentaires sont fermés.