Google Analytics

18/06/2010

Ce pot pas possible qui passe pour du génie

Et les médias continuent à glorifier outrageusement ceux qu’ils ont souvent vilainement vilipendés. Rassurez-vous, je ne nierai pas le côté objectivement historique de la victoire des modestes petits Suisses sur les prétentieux grands d’Espagne.
Ni leur mental d’acier, ni la stratégie béton de Hitzfeld, canonisé d’ailleurs par le Blick. Mais trop occupés à porter aux nues ces nouveaux génies du crampon, les experts du ballon oublient complaisamment de relever un pot pas possible, composante essentielle du triomphe helvétique.
Et ce ne sont pas les Serbes qui me contrediront, après avoir eux aussi vaincu par les poils l’ogre allemand, pareillement mégafavori de la compétition.
Cela dit, même si les miracles n’ont en général lieu qu’une fois, saint Ottmar serait à mon avis bien inspiré de ne rien changer et de laisser ses éclopés sur le banc. Surtout Alex Frei.
Non seulement ses potes ont démontré son inutilité, mais le matamore risque de gâcher la fête en voulant absolument s’illustrer par un but qu’il n’a pas les moyens de marquer.
En attendant, revenons au fiasco retentissant des Bleus. Tandis qu’il va sans doute hélas me priver de mes gugusses adorés, il doit en ravir certains. A commencer par l’Irlande qui se frotte… les mains. Un bonheur pourtant teinté d’amertume. Car elle pense peut-être qu’elle n’aurait fait qu’une bouchée d’adversaires somme toute peu redoutables.
La déroute hexagonale a en revanche évidemment provoqué la désolation chez nos voisins. Profondément traumatisés,
ils contemplent hébétés leur champ de ruines, comme l’écrit L’Equipe, à l’unisson des quotidiens qui dénoncent férocement la nullité rare de ces pathétiques fantômes, indignes de porter le maillot tricolore.
Tempête dans un verre d’eau cependant. Leur équipe bout de bois, flanquée de son entraîneur de pacotille, s’est en effet simplement ingéniée à prouver une incompétence crasse qui leur est reprochée depuis quatre ans. Je ne vois donc vraiment pas en quoi il est tellement humiliant, pour les Français, d’avoir plié face à plus forts qu’eux.
A part ça, je ne sais pas si vous avez noté le gros scandale de Wimbledon. Les British, qui n’en font toujours qu’à leur tête, se sont à nouveau illustrés en laissant Federer parader au sommet, alors que Nadal vient de lui piquer sa couronne. Sans compter que Sa Grâce est gâtée pourrie jusqu’à la moelle par le tirage au sort.
Bref, pour les uns la fourberie d’Albion n’a pas de limite. Pour les autres, la perfide se contente de s’incliner logiquement devant le talent de la légende…

19:10 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Je partage entièrement votre opinion concernant le petit Frei.
Il me semble qu’il serait judicieux d’organiser une campagne médiatique contre ce jean-foutre.

Écrit par : Hypolithe | 19/06/2010

Tous les Suisses sont chauvins et les joueurs sont prétentieux, nuls, dans tous les sports et on les monte en épingle. Navrant

Écrit par : Comisetti | 19/06/2010

@ Comisetti les capiani ne sont ni chauvins, ni prétentieux, c'est pour cela qu'ils affichent des drapeaux à leurs fenêtres aussi grand qu'un drap de lit.

Écrit par : Hypolithe | 19/06/2010

On n'est pas ici pour m'insulter mais parler en fonction du billet d'Edmée.
Hypolithe, du balai
Merci.

Écrit par : Comisetti | 19/06/2010

Uruguay et Mexique "peu redoutables"? Edmée, il semble que vous parliez de choses pour lesquelles vous êtes finalement une néophyte. Car tous les vrais connaisseurs du foot vous diront le contraire. L'Uruguay a toujours été une bonne équipe et s'est baladé récemment 3-1 en Suisse. le Mexique a pour habitude de toujours se qualifier en 1/8e, en tout cas depuis 1998. Contrairement aux médias français, lors du tirage au sort, je savais que ce serait compliqué pour la France, surtout vu le niveau affligeant affiché depuis 4 ans. Pour le reste, je suis d'accord avec vous.

Quant aux suisses qui gagnent, ils sont nombreux et ce sont des top: Federer, Cancellara, Cologna, Défago, Cuche, Lambiel et j'en oublie. C'est même extraordinaire au vu de la population et malgré une aide inexistante de l'Etat.
Malheureusement, Comisetti, qui n'est visiblement pas suisse (ça se sent) dit une nouvelle fois des bêtises. Désolé mec. Celà dit, je suis franco-suisse et les Suisses sont autant chauvins que les Français (ce qui n'est pas un compliment!) . Seulement, ils ont tout simplement moins d'occasions de l'exprimer!

Écrit par : vigogne | 19/06/2010

Federer quel top :-)
On a vu ces derniers temps, ses déboires et Monsieur qui ne s'en fait pas et qui se la pète. GRAVE !
Il vous manque l'humour d'Edmée, mon cher.
Je me suis permis de vous répondre...
Désolé mais je suis Suisse. Connaissez-vous Alex Comisetti ? Hum...
Mademoiselle vigogne, de quoi je me mêle ! Si vous êtes fan de foot, ce qui n'est pas mon cas, vous devez connaitre ce triste individu...

Écrit par : Comisetti | 19/06/2010

Je sens les Français contents:
ils savaient, depuis l'Euro 2008, que leur équipe ne valait pas tripette,
"grâce" au rémon et à cette escalope de président de la FFF,
qui l'a maintenu contre vents et marées,
et ils peuvent ENFIN se payer la fiole de ces deux merdeux.

Écrit par : ifos | 20/06/2010

Comisetti, toujours la même rengaine. Pas de respect, pas d'argumentation. Cas désespéré.
L'humour d'Edmée? je crois qu'il a disparu depuis longtemps. Ce qui était du 2e degré est devenu du 1er degré.
J'ai de l'humour à revendre. Mais tu ne m'inspires aucun humour. Je préfère informer, argumenter et tacler ceux qui le méritent. Bons matchs commmisforumsdépendant. Un cure de désintox te ferait pas de mal. il y a un centre spécialisé aux HUG. Ou des vacances par exemple?

Écrit par : vigogne | 20/06/2010

Bravo ifos, mais que dire de l'équipe de Suisse et Hitzfeld de mes 2 :-)

Écrit par : Comisetti | 20/06/2010

Tu veux pas me lâcher, vigogne.
J'ai autant de respect et d'arguments que toi !
Je ne connais pas HUG :-(
Ne réagis plus à mes messages et occupe toi de ton cul et de ta tête de malade.

Écrit par : Comisetti | 20/06/2010

Merci Edmée!


Rappelons que ce qui différencie l'homme, c'est son cerveau. Donc de toute façon, la glorification du pur physique jusqu'à l'absurde, c'est ridicule.

Sûr que c'est beau à regarder, le football. Mais ce n'est pas un pays, c'est juste 11 types (plus quelques remplaçants) qui tapent dans un ballon.

Si on veut voir du frai beau foot en liberté, c'est sur la plage de Copacabana, à la nuit tombée, entre enfants de favelas. Certainement pas au FIFA machin truc où tout est régi par le fric.

Et au fait, est-ce qu'il est normal qu'un gars qui sait plus ou moins taper dans un ballon, et n'a rien dans le ciboulot, gagne 10 ou 20 millions par an, et se la pète? Non, c'est le monde à l'envers.

Il y a aussi des effets collatéraux, car les enfants se mettent à croire qu'il y a là matière à faire carrière, alors que, s'ils utilisaient leur cerveau, ils auraient de meilleures chances ;-)



SUISSE-ESPAGNE?
Oui, le but de la Suisse fut un beau cafouillage - mais cela arrive. Ce fut toujours mieux que le soi-disant "but" de Thierry Henry contre l'Irlande par exemple.
Et puis, ensuite, on aurait pu avoir un "vrai" but suisse. Comme on aurait d'ailleurs pu avoir un "vrai" but espagnol.
Allez, le score "juste" aurait peut-être été 1-1. Et merci à Torres, qui a fait tellement de conneries quand il arrivait presque seul devant les buts et avec la balle, que sans cela c'était 3-1 pour l'Espagne.
A part ça c'est vrai que ce fut drôle, un jour l'entraîneur était nul, le lendemain c'était le roi du monde.
Comme si un gars qui sait juste entraîner quelques types à taper dans un ballon, avait tant d'importance!

Écrit par : antoineb | 20/06/2010

Les commentaires sont fermés.