Google Analytics

22/05/2010

Federer à l'assaut de l'ogre de l'ocre

Cette incapacité à faire rêver les fans, c’est fou, non? Sans compter que pour une fois, j’eus aimé qu’ils justifient la réputation des Suisses âpres au gain. Des clous ! Nos laborieux hockeyeurs, qui n’avaient même pas à se baisser pour rafler le pactole se sont pitoyablement cassé les dents contre des outsiders allemands qui, du coup, se sont rempli les poches les doigts dans le nez.

Nuls ces Helvètes aux Mondiaux de la crosse. Genre Federer à Rome et  à Estoril, où le roi s’est  acharné à paumer bêtement quelques joyaux de sa couronne. Certes, il a réussi ensuite l’exploit de parvenir en finale à Madrid. Sauf qu’il a encore perdu une sacrée gemme, en se laissant balader en deux misérables sets par l’Attila de Manacor, plus dévastateur que jamais depuis son record de dix-huit Masters 1000, dont trois d’affilée sur terre battue.

Une défaite qui n’avait pas moins pleinement rassuré les fans, les experts  et l’intéressé à une semaine de Roland Garros. A part moi. Et inutile de préciser que mon stress a empiré en découvrant la partie de tableau de la légende. De quoi en faire toute une histoire. Car je ne vous raconte pas le chemin de croix, et on sait à quel point le maestro rechigne à la porter, pour rallier le dernier carré au tournoi parisien. Le gage de conservation de son diadème, même si Nadal enlève le morceau. Un futur succès largement facilité par le parcours de sénateur qu’un tirage au sort scandaleusement clément a réservé à l’ocre de l’ogre.

Autre paire de manche côté phénix, susceptible de tomber  en huitièmes déjà contre Wawrinka qui vante sa forme et son jeu décoiffants, ou Gaël Monfils.  Imaginer qu’un Vaudois ou un Français contribuent à la chute mortifiante de Sa Grâce me file des frissons. Et si j’admets l’impossibilité de la chose, le génie trouvera sur son chemin trois bêtes noires potentielles pour tenter de l’empêcher de conserver son trône. Dont  Ernests Gulbis, le redoutable petit prince de Riga.

Mais si je me ronge les sangs en pensant à Sa Grâce, que dire des pauvres Suissesses. Retomber à deux contre les sœurs Williams, bonjour la baraka! A commencer par Patty Schnyder, qui doit à nouveau se farcir Venus.  Avec cette onzième chronique d’un échec annoncé, c’est franchement à désespérer de son karma.

06:51 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Bonjour Edmée,

Suite au tirage au sort de Roland Garros, j'ai été très surpris d'apprendre par les divers médias (les agences de presse sont nulles en infos sportives! n'est-ce pas Edmée?)que le tableau de Federer était ardu et celui de Nadal une autoroute. Et vous leur emboîtez le pas!
C'est le contraire! Et votre spécialiste du tennis Bernard Andrié abonde dans mon sens.
Au 4e tour contre Wawrinka? En 5 sets, le vaudois ne gagnera pas. Monfils n'a pas le physique, de retour de blessure. Les miracles ne peuvent pas avoir lieu chaque année pour lui. Cilic et Soderling en quart? aucune chance sur terre en 5 sets. De même Murray en demi pour autant qu'il y arrive. Boulevard pour la finale au vu de ces 3 derniers match à Madrid (Gulbis, Ferrer et Nadal).
Pour nadal, ce sera compliqué dès les quart (Verdasco) puis la demi (Djokovic).
La grosse cote? Gasquet si il passe Murray au 1er tour où il sera presque favori. Car je viens de voir sa victoire contre Verdasco (l'ogre bis de la terre battue cette année) 7-6 au 3e set. Donc 10 victoires consécutives. Et il est dans le haut du tableau avec Federer où il n'y a pas les terriens espagnols, ce qui devrait lui convenir comme pour Federer.
2 absences de marque tout de même: Del potro et Davidenko!

Écrit par : vigogne | 22/05/2010

Ce ne sont pas les seules absences de marque qui manquent à l'appel.
Quant à moi, j'ai lu que celui de Federer était facile et celui de Nadal avait tous les terriens. Pourtant, Nadal bat facilement ses compatriotes et Federer s'est fait battre par des gars qui ne sont pas spécialement "terre battue". Federer n'est pas terrien lui non plus, même s'il affirme le contraire.
Il ne faut surtout pas lire Bernard Andrié qui mouille sa culotte devant le futur retraité.
Je ne pense pas que Djokovic sera en demi.
"vigogne", je pense que vous bavez tellement devant votre héros, que vous le voyez déjà en finale. Coup de bol, il dépassera le nombre de semaines. Contente ?
Gasquet a joué un challenger (avant) et je ne le vois pas aller loin à RG.
Bref, on risque quand même d'assister à une finale Nadal-Federer malheureusement.

Écrit par : Comisetti | 23/05/2010

Réponse à Comisetti

1)je ne suis pas une femme! Federer est mon héros mais je ne suis pas un anti-Nadal
2)Quels autre absences de marques? ah oui, Nalbandian et c'est tout
3)Après Nadal, Federer est le meilleur joueur de terre battue depuis 2004 (va consulter les statistiques). En 2009, le tableau de Federer était un champ de mines avant qu'il ne débute et la finale bien loin. Mais pas en 2010!
4)Bernard Andrié n'utilise pas la brosse à reluire et dis ce qu'il pense et souvent à contre-courant
5) Gasquet est de retour (Bordeaux + Nice, un tournoi ATP). Et si il avait joué un jour plus tard (mardi), il aurait battu Murray en 3 sets!
6) en l'absence de Del Potro, j'espère au contraire un nouveau Nadal-Federer
7) Pour terminer, un peu plus de respect et de l'argumentation, svp!

Écrit par : vigogne | 26/05/2010

vigogne, ça va le chalet ?!

Écrit par : Comisetti | 26/05/2010

Comisetti, c'est bien ce que je pensais. En manque d'argumentation....
Chapitre clos

Écrit par : vigogne | 27/05/2010

Pour qui te prends-tu espèce de folle qui bave devant ce pauvre abruti de Roger ?!

Écrit par : Comisetti | 27/05/2010

Les commentaires sont fermés.