Google Analytics

Menace de tsongamania écartée

Imprimer

Tant va le Cuche au piquet qu'à la fin il se casse un pouce, hélas. Très inquiétant pour Vancouver. Pendant ce temps, Janka pétouille et Défago merdouille. Très inquiétant pour Vancouver. Si ça continue, les Français vont finir par avoir raison. Alors que les Suisses trustaient les podiums au début de la saison, nos chers voisins de méchante humeur remarquaient que les Helvètes étaient prêts trop tôt. Eh oui, rien ne sert de courir…
En revanche je me faisais du souci pour pas grand-chose en pensant que le Mohammed Ali des courts avait des chances de boxer le Maître, au point de le bouter hors du ring en demi-finale à Melbourne.
Et que du coup, étant donné les dithyrambes logorrhéiques dans les médias hexagonaux après la victoire de leur idole contre Djokovic, je me retrouverais face à une poussée massive de tsongamania.
Je l’avoue, je ne cesse d’imaginer le pire en ce qui concerne Sa Grâce. Histoire de conjurer le mauvais sort, je suis allée jusqu’à écrire mon angoisse de regarder tomber la couronne du roi.
Remarquez, elle risque encore de vaciller sous les coups de Murray. Les morsures de la belette écossaise peuvent se révéler redoutables, et l’as des as nous a donné de bonnes raisons de douter de lui ces derniers mois.
Rebelote d’ailleurs en Australie. Sans parler des frayeurs qu’il nous a causées au premier tour, je vous mets au défi de me dire que vous n’avez pas songé à l’issue fatale en regardant «Rodgeur» se laisser piteusement ballotter pendant une heure par Davydenko. Et vous aurez beau prétendre le contraire, je ne vous croirai pas.
Bref. Pour en revenir à ce brave Jo-Wilfried, il était évident qu’il ne possédait pas les armes pour devenir la nouvelle bête noire du phénix. La preuve: il n’a réussi qu’à battre, en cinq sets laborieux qui plus est, un Serbe fortement diminué, victime de crampes et quasi prêt à restituer son petit déj’ en public.
Des nausées qui ont provoqué les sarcasmes de Tsonga. Sous-entendant que Novak se portait non seulement très bien, mais avait l’habitude de jouer les malades imaginaires depuis des années. Franchement odieux, non?
Enfin mieux vaut en rire. A cet égard, je suppose que vous êtes au courant de la dernière pantalonnade de Bode Miller. Ayant tâté de la raquette dans sa jeunesse et désireux d’oublier ses résultats calamiteux dans la spatule, il a donc l’intention de participer aux qualifications pour l’US Open.
En lisant ça, il m’est venu une idée. Et si Wawrinka se mettait au ski?

Lien permanent Catégories : Les pieds dans le plat 2 commentaires

Commentaires

  • S'il est un thème sur lequel nous soyons d'accord, c'est l'insupportable vacuité des commentaires du gugusse qui sévit sur la TSR.
    A lui tout seul, il est PIRE que les duos d'Eurosport.
    A coups de réflexions qui feraient rougir un Thierry Rolland, il nous gonfle grave, au point qu'on en est réduit à couper le son, ou passer sur DSR ou TSI...

    Il paie combien, pour faire le bouffon?

  • Nous sommes curieux de voir si vous serez toujours aussi odieuse envers
    Roger Federer samedi prochain.
    Cordialement

Les commentaires sont fermés.