Google Analytics

27/11/2009

Vers une nouvelle chute du mythe?

Sa Grâce a eu chaud. En ce qui me concerne, je ne vous raconte pas. A l’idée de devoir peut-être me contenter des prouesses de Cuche et Jaton à Lake Louise ce week-end, j’ai fait exploser le thermomètre. Tandis que Murray gelait sur pied, tétanisé par la terrible cruauté du sort.
 
Ça me navre également, je l'avoue. Car même si je ne suis pas folle d’Andy, je l’aurais nettement préféré à Del Potro comme adversaire éventuel de Rodgeur en finale. Parce que si la légende rencontre La Poutre à ce stade, on aura vraisemblablement droit à une nouvelle douloureuse chute du mythe après l’US Open, Bâle et Bercy.
Pour autant que Federer ne se soit pas effondré avant, ce qui est loin d’être exclu vu ses performances catastrophiques depuis le début de la finale londonienne.
Elles nous valent hélas les dithyrambes de Pascal Droz sur les exploits du génie, histoire d’excuser ses récentes vilaines prestations. En rappelant à l’envi ses quinze Grands Chelems, ses quatre grosses victoires de la saison, la récupération fantastique de sa couronne mondiale et la conservation prodigieuse d’icelle.
C’est déjà plombant d’entendre l’as des as nous répéter en boucle à quel point il se trouve génial! Encore qu’il ait implicitement reconnu ses limites, en évoquant celles, au contraire infinies, de Juan Martin.
De la frime, prétendent les esprits chagrins. Depuis l’affaire des matches truqués, ils ne peuvent s’empêcher, à la lumière d’un tie-break un brin insolite, de soupçonner de petits arrangements pas catholiques entre amis pour plumer l’Ecossais.
Ridicule. Et je ne dis pas ça parce que le phénix a jugé très dur pour la belette de rentrer au terrier sur un jeu. Il y a juste quelque chose d'extraordinairement e surréaliste à imaginer le tennis aussi corrompu que le foot!
De surcroît. c’est oublier les difficultés récurrentes du Bâlois contreles Argentins. Rappelez-vous Nalbandian, longtemps sa bête noire en dépit d’une disgracieuse surcharge pondérale.
Il me suffit de songer aux problèmes posés par ce garçon aussi large que haut et plus rond qu’un tonneau, pour évaluer les futurs déboires du Maître face à l’agilité diabolique et les coups d'assomoir de l’asperge hyperfit du circuit!
A part ça, deux joueurs me font de la peine dans ce Masters. Nadal évidemment, triste pitbull anémique réduit à jouer les chihuahuas de salon. Sans oublier Davydenko le mal aimé, privé de raquette par son sponsor. Et je redoute le pire côté fringues. Surtout qu’avec ses bermudas trop courts et tout froissés, le Poutine du tamis a constamment l’air de sortir d’une machine à laver!

19:28 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Joli blog, très intéressant!
J'admire...!
J'espère que tu viendras visiter le mien à l'adresse:
http://utopia-666.over-blog.com
Merci beaucoup!

Écrit par : Nader | 28/11/2009

A travers vos écrits, j'interprète que vous n'aimez pas notre héros national. Quelle mouche vous a caressé pour être aussi négative envers lui ? Il n'a plus rien à prouver et même s'il a courbé l'échine devant l'adversité, il reste pour moi et beaucoup d'autres le plus grand. Je vais venir dans votre jardin pour marcher sur vos plates-bandes (écrire un article sur lui).
Bonne journée et soyez moins sarcastique ou devrais-je dire satirique ?
Bruno

Écrit par : Etoile de Neige | 29/11/2009

Non non non! Assez de critiquer Edmée! Elle a bien raison de se moquer - avec talent - de Sa Grâce, assurément très décevante parfois, et qui dit un peu trop souvent «je me sens bien» et «je me réjouis»... pour finir terrassé! J'ai vibré aux exploits de Federer. Hélas, c'est un temps révolu, il faut en convenir et arrêter de faire de la dithyrambe.

Écrit par : Emigré | 05/12/2009

Quelle petitesse,quelle bassesse de vous attaquer à roger Federer,etes-vous en mal de boulot ?
Il figure dans l edition Encyclopedie britannique Who s-Who des celebrites internationales .Il fait partie des plus jeunes à faire leur entree cette annee.
le monde entier nous envie d avoir un sportif talentueux,attachant tel que lui ,etes vous myope?
Edmee je ne vous salue pas car je n aime pas les oiseaux de mauvaise augure.
Vous frisez la mechancete

Écrit par : pascal | 20/12/2009

*Emigré, vous n'avez rien compris au sport. On ne peut être toujours au top, à moins d'être un extra-terrestre. Il y a des jours avec et des jours sans. Alors laissez à ce pauvre Federer un poil sur le crâne, si non il va ressembler à Agassi.

Chauvin? On peut se moquer, mais sans méchanceté, avec du "avec du talent" ! Quel talent, Emigré ?

Regardez, côté Val d'Isère. Les Skieuses suisses ont fait ce weekend des prouesses, tandis que les Hommes dans les Dolomites n'ont assuré que le minimum avec la 3e place du Davosien Ambrosi Hoffmann. Même l'ogresse Lindsey Vonn a dû déchanter devant l'armada helvétique. Savourons ce jour, car ce ne sera pas demain la veille que cela se reproduira.

Écrit par : Etoile de Neige | 20/12/2009

Les commentaires sont fermés.