Google Analytics

13/02/2009

Ottmar Hitzfeld se "köbikuhnise" déjà!

C’est loin d’être dans la poche, cette affaire. N’en déplaise à l’ingénu Pont, les Suisses ont bien d’autres lacunes à combler que de «petites imperfections à gommer», s’ils veulent avoir l’ombre du début d’une vague chance d’aller se royaumer en Afrique du Sud.
Remarquez, ce n’est pas étonnant de la part de ce brave Michel. Il a toujours l’espoir chevillé au corps, mais rarement les yeux en face des trous en ce qui concerne ses ouailles.
En revanche je suis extrêmement surprise par la réaction mollassonne d’Hitzfeld. Etant donné que les spécialistes du crampon ne cessent de porter l’impitoyable aux nues, j’imaginais le dragon cracher le feu, sinon menacer de repartir illico pour son Allemagne natale après cette misérable performance à La Praille.
Que nenni. Ottmar s’est déjà «köbikuhnisé». La preuve. «J’entends redynamiser le groupe, car la Suisse doit faire mieux contre la Moldavie»,
a-t-il déclaré en substance.
Vous parlez d’une analyse-choc et d’un changement radical de langage par rapport à avant!
Heureusement qu’il y a la latte pour nous titiller un peu la fibre nationaliste. Au moins six médailles, attention l’exploit! D’autant que nos champions pourraient quitter Val d’Isère en tête du classement des nations.
Mais pour ne rien vous
cacher, je trouve simplement dommage que les Helvètes choisissent de s’illustrer autant dans un sport, au moment où il n’intéresse quasiment plus personne. Car certains ont beau évoquer un événement «planétaire», se déroulant de surcroît dans l’Hexagone, il fait en tout
à peine une minute au 20 Heures de TF1...
Par ailleurs la TSR s’y connaît pour décourager les derniers fans du cru avec ses retransmissions à la noix, où la seule chose qui passionne Fabrice Jaton est de se demander, malgré l’absence de risque, si oui ou non William Besse se rasera enfin la moustache.
Et pourtant c’est un sacré fortiche comparé aux gugusses d’Etoiles des neiges, l’émission quotidienne qui a atteint des sommets lors d’un pathétique pastiche des B ronzés font du ski. Sauf que nos rigolos de l’antenne ne se rendent pas compte qu’ils n’ont nullement besoin de parodie pour camper des Jean-Claude Dusse plus vrais que nature depuis le début des Mondiaux!
P.-S. Ingratitude crasse, jean-foutre attitude? Toujours est-il que McSornette est prêt à
larguer ses Aigles au profit des pigeons lausannois. J’espère juste qu’il va le payer très cher, «W», de lâcher aussi négligemment la proie pour l’ombre!

20:28 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Hi Edmée,
voici un écrit de l'automne dernier sur nos Foot-Boys:

Afrique Adieu ?

Le « Matin » a cité à la suite de la déconfiture luxembourgeoise à Zurich la chanson de Michel Sardou « Afrique Adieu ». J’espère que ce ne soit qu’un mauvais présage ! Une qualification apporterait à chacun des joueurs tout de même 120'000 francs. Je ne veux pas trop m’attarder sur les prouesses et stratégies footballistiques des boys d’Ottmar Hitzfeld, mais tous les espoirs ne sont pas encore perdus. La presse en a parlé en suffisance. Sans accabler qui que ce soit, je dis : « Köbi, heureusement vous avez pris votre retraite à temps, car les critiques vous auraient accompagné jusque dans votre tombe ».
On a perdu une bataille et demi, mais pas la guerre. Contre la Lettonie, ils ont joué la peur au ventre, manquant trop souvent le dernier geste, geste déterminant. On aurait dit que le complexe luxembourgeois leur collait à la peau. Tournons la page, et préparons-nous à voir danser ce soir les douze sur la pelouse de Thessaloniki, non d’Athènes (Piraeus), le Sirtaki. Et …
ils ont dansé le sirtaki !
Pour conclure, je suis heureux de constater qu’au moins 6 de nos compatriotes sachent murmurer l’hymne national, en s’engageant vraiment pour notre Patrie ! Vive la Suisse !
Onex, le 14 octobre 2008 Bruno Mathis
b.mathis@tele2

Écrit par : Etoile de Neige | 20/02/2009

Les commentaires sont fermés.