Google Analytics

22/08/2008

A côté d'Hitzfeld, Hercule se les roulait!

Quand je pense qu’on a parlé de JO dans l’enfer chinois! Alors que ça baigne à Pékin. Notamment pour les bêtes. Bolt la panthère et Phelps le dauphin, dont les exploits font pourtant tousser les esprits chagrins. Surtout ceux du second. Dire qu’on lui cherche bêtement des poux dans la tête sous prétexte qu’il sale drôlement ses sandwiches-mayo!
On devrait au contraire le plaindre. Imaginez l’existence sordide de ce malheureux garçon: nager, dormir et se gaver le reste du temps d’immondes cochonneries graisseuses, sous peine de s’éteindre comme un dinosaure!
A part ça, nous autres Helvètes sommes évidemment moyennement concernés par ces joutes d’extraterrestres. Heureusement que nous avons le fabuleux succès de nos footeux pour nous réjouir après la cacade de l’Euro…
Rassurez-vous, je plaisante. Il m’a suffi de voir contre qui et comment pour déchanter aussi sec. Remarquez, cela n’a pas empêché la jubilation de nos inénarrables de la TSR. Pour eux, le bémol se résume à un léger manque de communication. Un euphémisme! A regarder évoluer les Suisses, il y avait une sacrée friture sur la ligne…
Plus fâcheux, je les sens victimes du syndrome Federer, qui n’admet pas errer sur les courts depuis des mois et s’écroule pathétiquement de bonheur en décrochant une médaille d’or… en double. Du genre, je vise l’Everest, mais le Salève par la face sud, c’est l’extase. Pareil chez les Rouges, délirant à l’idée de s’être payé des Chypriotes dont même Servette serait venu à bout les doigts dans le nez.
Aussi me demandé-je si ce cher Hitzfeld mesure bien l’ampleur de sa tâche. A côté du boulot qui l’attend pour espérer la victoire de ses troupes en Israël, Hercule c’est simple, il se les roulait!
Edmée

18:47 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.