Google Analytics

30/05/2008

Bouge-toi les fesses, Rodgeur!

Un fromage pareil pour fêter la victoire de Noah à Roland Garros il y a… vingt-cinq ans, c’est dément!
Décidément, nos chers voisins ne parviennent pas à se remettre de l’unique succès d’un compatriote sur l’ocre parisien depuis 1983. Non seulement leur dieu reconverti en chanteur à succès a été invité à en «découdre» sur une péniche avec Mats Wilander, son adversaire malheureux d’alors, mais il a une Allée à son nom porte d’Auteuil, dont il a baptisé la plaque devant une nuée de micros et de caméras.
A part ça, j’ai entendu dire que ce cher Yannick, bien qu’il se prétende Federer à 100%, reproche au Suisse de cacher ses émotions et sa joie, de ne pas partager ses superpoints avec le public. De la jouer en somme trop Sampras et pas assez Noah. Je comprends le Bâlois, remarquez. Pour aller loin c’est sûr qu’il vaut mieux avoir l’Américain que le Français comme modèle!
En même temps, elle n’a pas complètement tort, l’idole des foules hexagonales. En voyant l’autre jour Rodgeur évoluer contre l’Espagnol Montanes, besogneux troisième couteau, je comprenais encore mieux pourquoi il a autant de peine à se payer l’explosif Nadalator.
Tandis que sa Seigneurie helvétique se traînasse en bougonnant, daignant distiller ici et là un coup de rêve pour déstabiliser l’adversaire ébloui, l’Ibère, halogène sur pattes plus excité qu’une puce, ne cesse de frapper chaque balle comme si sa vie en dépendait.
C’est dire que le roi du tamis devra autrement se bouger les fesses pour se payer le scalp du terrien en chef. Il peut en effet courir, s’il compte sur les erreurs du taurillon de Manacor pour lui faciliter la tâche. A cet égard d’ailleurs, félicitations au commentateur inspiré de la TSR. Federer a retrouvé son tennis, clamait-il incongrûment dans le troisième jeu du quatrième set. Fastoche pour le king. C’était pile au moment où Montanes s’offrait sur un plateau en commettant trois doubles fautes…
Bref, je n’ai pas fini de me ronger les ongles. Et de m’énerver contre la condescendance des organisateurs à l’égard de ceux qui n’ont pas le sang bleu.
Il faut en effet affronter des Tricolores pour avoir droit à un terrain décent à Roland Garros. A l’image de Patty Schnyder, tombeuse (certes laborieuse mais tant pis) d’Emilie Loit hier sur le court No 1. Sinon il y a fort à parier que la dixième tête de série eut été à nouveau, comme Wawrinka jeudi, exilée sans ménagement à la campagne…

18:56 Publié dans Les pieds dans le plat | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Commentaires

Votre acharnement anti français serait amusant s'il nétait répétitif frisant l'obsession. Il faut sans doute y voir ce complexe d'infériorité des suisses, en particulier des journalistes, envers la République française... Vous êtes comme Décaillet et le bobo de Paris, toute imbue de vos certitudes... ces dernières sont malheusement bouchées par un horizon certes montagneux, mais tellement limité...

Écrit par : N. Chauvet | 31/05/2008

Si le sport est devenu le seul & unique lieu pour exprimer son racisme et sa xénophobie, la haine de l'autre, alors je dis à bas le sport !
D'autant + lorsque des parisiens imbus d'eux-mêmes déversent leur haine sur les ch'tis, français comme les autres, au demeurant...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 31/05/2008

Roger, formidable compétiteur.
Gael a fait ce qu'il a pu et lui a pris un set, pour la première fois.
Il progressera encore, c'est sûr.

Maintenant, on se lèche les babines pour dimanche : Nadal contre Roger.
Les deux sont formidables, mais j'espère la victoire du demi Sud-Africain.
Ben OUI, on ne rappelle jamais qu'il n'est pas QUE suisse,
mais on n'est pas chauvin, ici!

Quoi? Samedi, y'a quoi?
Schwitz contre Unterwald?
Vraiment sans interet.
Quant aux Frouzes, ils vont RETAMER les Roumains.
Juste pour faire chier Viktor.

Écrit par : csny | 07/06/2008

@ csny, c'est mal me connaître que d'affirmer, sans aucun fondement, ce que vous affirmez...ce n'est pas Coubertin qui disait que l'important c'est de participer ?

Pour ma part, propre et personnelle, je vis selon le principe :
"Que le meilleur gagne !"...attendons le coup de sifflet final de l'arbitre...rira bien qui rira en dernier... ;o)

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 07/06/2008

Les commentaires sont fermés.