Google Analytics

Des toiles et des festivals

Imprimer

Plusieurs films ont été déprogrammés cette semaine, dont l'excellent Michael Clayton. Il faudra donc patienter quelques jours avant de découvrir le beau George Clooney dans son rôle d'avocat redresseur de torts. En attendant, what else? Les promnesses de l'ombre, dernier-né de David Cronenberg, qui opère une plongée en plein coeur de la mafia russe installée à londres. Tout en décrivant un univers glauque, souterrain et impitoyable, le cinéaste canadien déroule ses propres obsessions. Point de départ de cette descente aux enfers, la mort en couches d'une adolescente qui laisse un journal, document explosif révélateur d'un terrible secret. Et tout s'enchaîne sur fond de scènes d'une violence parfois extrême, dont une d'anthologie dans un sauna russe. Avec l'excellent Viggo Mortensen, qui rempile après A History Of Violence, Watts et Vincent Cassel. Lire jeudi l'interview du comédien français dans notre magazine Week-End.

Pour les fans du sud, Filmar en America latina propose une soixantaine d'oeuvres. De son côté, le CERN accueille Cinéglobe, un festival international de courts métrages. Quant aux  amoureux de Michael Mann, ils retrouvent le meilleur de ses opus dont Heat et Collateral au CAC-Voltaire. Qui ratisse large en ouvrant également une fenêtre sur le cinéma japonais.  

Lien permanent Catégories : Cinéfil 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.