Google Analytics

18/10/2007

Des toiles pour le week-end

Pas de grandes nouveautés à se mettre sous la rétine ce week end. A voir quand même "Mon frère est fils unique" du réalisateur italien Daniele Luchetti, qui pous plonge dans  l'Italie des années 70. Dans ce film s'étalant sur une période de quinze ans, il oppose deux frères, amoureux de la même femme, dont l'un est néofasciste et l'autre communiste. Une fresque bien ficelée faite de fugues de bagarres et de passions, servie par deux bons comédiens. Plutôt beaux gosses, ce qui ne gâte rien.

Dans un tout autre genre, le Bâlois Edgar Hagen accompagné de psychiatres et de leurs patients, se lance dans un drôle de road movie, où se succèdent rencontres et témoignages, le plus souvent bouleversants, d'êtres humains en proie à des psychoses extrêmes. A l'intention des fans du documentaire pointu souhaitant aller au bout de la folie...

Pour le reste, autant se reporter aux sorties de la semiane dernière. Ou mieux, louer "Quo Vadis", "La nuit de l'iguane", "L'arrangement". Histoire de se faire plaisir tout en rendant hommage à la grande Deborah Kerr, qui vient de nous quitter à l'âge de 86 ans. 

 

   

  

16:58 Publié dans Cinéfil | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.